Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Davina Claire !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 Livia Mckinney •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Livia Mckinney •   Sam 9 Déc - 19:47




Livia Mckinney




☩ Nom: Mckinney. ☩ Prénom: Livia. ☩ Alias: Liv' ou Livie. ☩ Âge: 23 ans. ☩ Lieu de naissance: Miami, Floride. ☩ Date de naissance: 19 mai ☩ Quartier de résidence: Mid-city. ☩ Orientation sexuelle: Bisexuelle. ☩ Situation familiale: Célibataire. ☩ Occupation: Chasseuse & Mécano ☩ Groupe: Humains. ☩ Avatar: Iga Wysocka. ☩ Crédits: Psyborg.





☩ More about you.

Anecdotes ✙ Donna Holloway est sa grande soeur, mais elles ne se sont jamais vues avant. • Livia est entraînée depuis toute jeune à devenir chasseuse, il ne faut donc pas se fier à son jeune âge, elle se débrouille bien. • Elle aime la bonne cuisine mais pas la faire. • Elle possède une moto et adore la trafiquer. • Son père était riche et elle n'aura clairement jamais besoin de travailler avec ce qu'elle a hérité. Pourtant, elle adore la mécanique, surtout des motos, et elle a toujours traîné dans le garage de son paternel pour l'aider. Aujourd'hui elle bosse dans un garage à la Nouvelle Orléans pour occuper les journées où elle doit se faire disrète. • Livia n'a absolument rien contre les créatures surnaturelles. Elle a juste suivit les préceptes de son père qu'elle admirait et ne crache jamais sur un contrat qui rapporte. Elle choisit les cibles qu'elle accepte, quand et comment elle les élimine. • Elle sait crocheter des serrures. Les cambriolages ne font pas partie de ses passes-temps mais c'est vrai que c'est toujours mieux que de briser une vitre et d'alerter tout le quartier quand on veut s'introduire chez une cible. • Ses yeux oscillent entre le vert et le gris selon la luminosité, mais ils sont très peu colorés. • Elle a un chien, un labrador noir de 4 ans, qui s'appelle Floki et qu'elle a dressé.
☩ And your other side.

Ta morale ✙ Livia a baigné dans l'univers surnaturel qui l'entoure et connait presque tout ce qu'il faut sur l'Histoire comme sur les caractéristiques des bestioles de ce monde. Son père faisait partie d'un des groupes de chasseur les plus influents de Floride et il lui a tout appris. Elle n'a aucun à priori sur les créatures surnaturelles qui peuplent la terre et se contente de remplir des contrats qui lui rapportent, comme un tueur à gage lambda. Sauf que sa limite s'arrête à ce qui n'est pas humain. Dans tous les cas elle peut très bien traquer une créature pour une autre, tant qu'on la paye elle s'en fout.
Don & Particularités ✙ Son arme de prédilection, c'est le fusil sniper. Si on sait avec quoi le remplir pour la bestiole qu'on traque, ça peut-être d'une efficacité remarquable. Mais elle a dû apprendre à utiliser les grands classiques et sait utiliser une arbalète, manier un pieu, et ses connaissances en herboristerie sont relativement étendues. En théorie elle a aussi des aptitudes en combat au corps à corps mais ça ne lui sert strictement à rien face à un loup garou ou un vampire. C'est pratique quand on se fait agresser à la sortie d'une boîte de nuit par un crétin complètement bourré, par contre.  

Douce

Joueuse
Confiante

Vicieuse
Maligne

Opportuniste


☩ Behind the screen.
☩ Pseudo|Prénom: Psyborg.
☩ Âge: 24 ans.
☩ Pays|Région: En mouvement.
☩ Comment es-tu arrivé(e) ici: Je sais plus !
☩ Que penses-tu du forum: Je vous aime ?  
☩ Fréquence de connexion: Régulière.





Dernière édition par Livia Mckinney le Sam 9 Déc - 22:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Sam 9 Déc - 19:48




Take me to church




Offer me that deathless death.

Take me to church ✙ Il a suffit de pas grand chose, un accident tout bête, un oubli de se protéger ou un dysfonctionnement hormonal. Amélia ne sait toujours pas ce qui a pu se passer pour qu'elle tombe enceinte. Elle venait de perdre sa première petite fille, Donna, et elle n'avait clairement pas envie d'un deuxième gosse. C'était trop dur de se souvenir de la première et de savoir qu'elle ne pourrait jamais la tenir entre ses bras. Alors même deux ans après, lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était enceinte, ce fut une catastrophe à ses yeux. Pas à ceux de Jake, qui avait toujours rêvé d'avoir un enfant sans jamais vouloir se poser avec une seule femme. Qui donc irait se farcir une relation stable lorsque les nanas tombent aux pieds des bikers de son genre ? De toute façon il était beaucoup trop nomade et accroché à son boulot de chasseur pour s'occuper d'une femme. Cet accident, il ne l'avait pas prévu mais il en était heureux. Garçon ou fille peu lui importait, tout ce qu'il voulait c'était un petit bout de lui à élever et à voir grandir. Et ainsi naquit Livia, dont Amélia choisit le nom et perpétua la tradition des prénoms se terminant en A.

Livia n'eut jamais vraiment la chance de voir ses deux parents ensemble. Bien qu'ils se soient supportés pendant neuf mois jusqu'à ce que le bébé arrive, Amélia et Jake avaient décidé qu'ils ne voulaient pas rester ensemble mais que ce bébé n'avait rien demandé et qu'ils l'aimeraient de toute façon. Ce qu'ils firent. Ils l'aimèrent de tout leur coeur, bien que ce soit difficile pour Amélia de voir sa cadette sans penser à son aînée supposée morte. Une douleur que Livia ressentit rapidement en grandissant. Pour elle comme pour Amélia, les deux parents s'entendirent sur le fait que Livia vivrait sur les routes avec son père et qu'elle irait voir sa mère de temps en temps. Cela peut paraître assez terrible à première vue mais Livia n'en fut pas plus troublée que ça. La vie de nomade de son père lui plut et elle adorait écouter ses histoires de monstres pendant des heures. Des histoires qui, elle l'apprit plus tard, s'avérèrent être vraies.

I'll worship like a dog at the shrine of your lies ✙ Nombreux sont ceux qui auraient voulu une vie comme celle de Livia. La gamine suivait des cours par correspondance, voyageait dans les quatre coins du pays avec son père et leur moto, accompagnant un groupe d'autres gens en moto qu'elle considérait comme sa famille. Le soir ils dormaient à l'hôtel, parfois ils restaient plusieurs jours au même endroit, parfois plusieurs semaines. Jake s'absentait bien de temps en temps mais Livia n'était jamais seule, il y avait toujours quelqu'un dans cette grande famille de chasseurs sous couverture de bikers qui s'occupait d'elle pendant ses absences. Au début, elle ne comprenait pas ce qui se passait. Elle voyait son papa rentrer plus ou moins blessés et elle s'inquiétait, mais il finissait toujours par la rassurer. Et lorsqu'il devait s'absenter plus d'une semaine, il la renvoyait chez sa mère.

Amélia avait toujours l'air triste quand elle la voyait. Elle était contente de la voir et cédait au moindre de ses caprices mais il y avait quelque chose au fond de son regard, quelque chose de vide et de sombre, comme s'il manquait quelque chose. Livia tenta bien de lui tirer les vers du nez mais rien à faire, sa mère refusait de laisser échapper un petit indice. Alors, une fois de plus, c'est vers son père que Livia se tourna. C'est à lui qu'elle posa des questions, et elle avait l'air tellement inquiète pour sa maman que Jake ne sut résister et entama des recherches pour en connaître un peu plus sur le passé d'Amélia. Lui-même en avait strictement rien à foutre du passé de cette femme qui était arrivée dans son lit juste une fois, mais il aurait tout fait pour les beaux yeux de Livia. Si bien qu'il trouva quelques renseignements sur la jolie Amélia Talbot. Il fut surpris de constater qu'elle avait déjà eu un enfant mais ne s'en formalisa pas et céda le peu d'informations qu'il avait trouvé à sa fille. Alors comme ça, Livia avait une soeur. Sur le coup, cette nouvelle ne lui fit ni chaud ni froid. Elle avait trouvé la raison de la tristesse de sa mère et comprenait qu'elle passerait constamment au second plan, mais ne ressentait aucune jalousie. Elle avait son père et ça lui suffisait. Peut-être qu'un jour elle irait rencontrer cette soeur inconnue, mais pas maintenant.

I'll tell you my sins and you can sharpen your knife ✙ C'est à peu près à la même époque que son père jugea qu'elle avait l'âge pour apprendre le métier de chasseur. Toutes les histoires qu'il lui racontait quand elle était petite, elle y croyait. Elle avait toujours cru en tout ce que racontait Jake de toute façon. Elle prenait déjà des cours par correspondance à l'époque, elle avait donc tout son temps pour suivre l'entraînement quasi militaire de son père. A l'époque, elle ne se rendait pas compte de l'espèce de génocide qu'il perpétuait. Elle était juste fière d'être sa petite fille et de devenir comme lui. Il lui apprit à se battre, à utiliser des armes et à connaître toutes les plantes utiles à l'éradication des créatures surnaturelles. Il lui apprit également l'histoire de toutes ces bestioles qui les entouraient, les plus influentes, les plus pacifiques, celles qu'il fallait éliminer et celle qu'il fallait surveiller. A cet instant, Livia ne se rendait pas compte de l'ampleur de tout ça. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle était différente des autres et de leur vie ennuyeuse, et ça lui plaisait. Ces journées se résumaient à apprendre. Apprendre le monde, apprendre la vie, apprendre la mécanique, apprendre les dangers surnaturels et naturels, apprendre à voyager, apprendre à disparaître des radars et à réapparaître plus tard, apprendre à boire, à fumer, à prendre du plaisir sous toutes ces formes. Apprendre à être libre. Une liberté si haute qu'elle allait bientôt lui brûler les ailes.

En grandissant, elle comprit petit à petit que ce que son père et le groupe qu'il accompagnait faisaient était injuste. Ils chassaient tout ceux qui ne leur plaisaient pas, sans distinction de race, d'âge, de passé. Sans même chercher à comprendre ce que l'extinction d'une vie engendrait. Alors elle fit son choix. Lorsqu'il lui donna enfin la "permission" d'exercer son rôle de chasseuse sans assistance, elle décida qu'elle choisirait elle-même ses contrats et qu'elle garderait une certaine limite dans ses assassinats. Elle était plus tueuse à gage que chasseuse et la seule raison pour laquelle elle ne s'était pas tourné vers le meurtre d'Humains, c'était qu'elle n'avait pas appris à les combattre, eux. En cette période, elle comprit qu'elle aurait finalement préféré avoir la petite vie ennuyeuse des autres. A défaut d'avoir été à l'école, elle savait tuer et bricoler. Elle savait retracer l'origine des espèces surnaturelles, mais pas de l'homosapien. Elle savait calculer de tête un rapport de vitesse, de force et de distance en quelques secondes mais manquait cruellement d'empathie et de patience. Elle était capable d'avaler des pages et des pages de bouquins théoriques et ludiques mais était incapable d'apprécier un bon roman d'amour. Elle était capable de passer d'un lit à un autre mais n'était pas foutue de savoir aimer. Elle avait conscience qu'elle avait loupé une bonne partie de son enfance et de son adolescence mais que pouvait-elle y faire ? Elle avait appris à tuer et à bricoler. Elle ne savait rien faire d'autre. Alors autant faire avec cette vie. Elle n'en voulait pas à son père, il avait fait ça par amour de ses principes. Principes qu'elle avait assimilés en les modifiant à son goût. Elle ne serait jamais comme son père, mais elle ne serait jamais normale non plus, et elle avait accepté cette idée. Jusqu'à ce que tout parte en vrille.

Offer me that deathless death ✙ Elle rentrait tard de soirée, ce jour là. Les bikers étaient encore à l'hôtel de l'auto-route, ils devaient partir vers dix heures du matin. Il était à peine cinq heures et le soleil se levait petit à petit, formant un joli dégradé d'orange dans le ciel. La Floride était célèbre pour ses saisons chaudes et pour Livia, c'était comme rentrer à la maison à chaque fois qu'ils revenaient dans le coin. C'était étrangement calme sur le parking, aucune porte d'ouverte, aucun fumeur aux fenêtres, et les motos n'avaient pas bougé. Livia ne s'en formalisa pas et monta les quelques marches extérieures menant à la chambre de son père, avec qui elle dormait. Elle se souvient encore de la poignée qui était défoncée, de l'odeur acre qui planait à l'intérieur, du corps sanguinolent au sol. Une femme du groupe, que Jake avait dû se taper pendant la nuit. Elle se souvient encore de la main qui s'était posée sur sa bouche à ce moment et du murmure de son père dans son oreille. "Pas de bruit." avait-il intimé. Elle se souvient encore du long cri d’agonie qui résonna dans la chambre d'à côté, et elle se souvient surtout de son père qui la poussa par la fenêtre, alors qu'ils étaient au premier. Elle mit plusieurs secondes à se remettre du choc, avant d'entendre la voix de Jake hurler de douleur. Son sang ne fit qu'un tour. Elle ne pouvait rien faire. Absolument rien. Alors elle rejoignit sa moto et s'échappa sous les regards de quelques personnes au regard sombre et veineux, et au visage couverts de sang. Ainsi commença la traque.

Good God, let me give you my life ✙ Pendant deux ans, Livia parcourut les Etats-Unis en long, en large et en travers. Elle s'arrêtait parfois plusieurs semaines quelque part, puis reprenait la route, s'arrêtait autre part, traversait plusieurs villes sans s'arrêter, posait ses affaires dans un nouvel endroit. A la mort déclarée de son père, elle hérité de tout son argent et n'eut donc jamais aucune difficulté à voyager et à vivre. Pourtant, et par soucis de se camoufler, elle utilisait le nom de sa mère et bossait souvent dans les garages qui acceptaient de donner sa chance à une femme. Par ailleurs, elle remplissait régulièrement des contrats de chasse et ne comprenait pas comment elle faisait pour rester en vie. Son père, si fort, si puissant, s'était fait tuer, et elle était toujours en vie malgré son jeune âge, c'était insensé. Si elle n'avait pas déjà été riche, elle aurait sûrement joué à la loterie. Plusieurs fois elle avait failli se faire choper par la bande de vampires qui avait massacré son groupe et après plusieurs mois de traque elle comprit qu'elle ne serait jamais vraiment en sécurité sauf, peut-être, si elle se décidait à quitter le pays. Un choix qu'elle se refusait à prendre. Alors elle prenait des risques, échappait parfois de justesse à une mort longue et douloureuse, mais elle était bien décidée à rester dans son pays.

Ce n'est que lorsqu'elle remit les pieds en Floride qu'elle décida de retrouver la dernière famille qui lui restait : Donna. Sa mère, elle préférait ne pas l'approcher. Elle avait eu une relation avec Jake, elle était sa mère, elle prenait trop de risque. Mais Donna... Personne ne connaissait leur lien. De plus elle crevait d'envie de rencontrer cette fille que leur mère pensait morte. Autre point intéressant, la Nouvelle Orléans était truffée de bestioles surnaturelles. Quelle meilleure cachette que les griffes du prédateur lui-même ? C'était complètement stupide de se rendre ici et c'était pour ça que ce plan relevait du génie. Jamais ses poursuivants n'auraient l'idée de venir la chercher ici parce qu'elle n'était pas supposée venir droit dans la gueule du loup. Et si au pire on la retrouvait, elle pourrait toujours s'enfuir. Une fois de plus. Elle était devenue douée pour ça. En attendant elle voulait retrouver sa soeur et en apprendre plus sur elle. C'est donc tout naturellement qu'elle acheta une maison à Mid-City et qu'elle commença à enquêter sur la petite Holloway. La seule chose qu'elle sait d'elle, c'est qu'elles ont la même bague. Il n'y a plus qu'à espérer que la notoriété de son nom ne soit pas déjà arrivée jusqu'à la Nouvelle Orléans.




Dernière édition par Livia Mckinney le Dim 10 Déc - 12:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 59
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Sam 9 Déc - 20:31


Ma sistaaaaa ! Revienvenu **
Revenir en haut Aller en bas
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Sam 9 Déc - 20:33


Hey, big sista ! Je t'avais bien dis que j'allais revenir
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 72
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Sam 9 Déc - 21:50


C’est notre petit Juno ?
Re par ici ma toute belle.
Revenir en haut Aller en bas
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Sam 9 Déc - 21:54


Oui c'est moi
Merci jolie Katherine
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 162
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Dim 10 Déc - 9:08


Re Bienvenuuuueeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Dim 10 Déc - 10:28


Merciii
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 177
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Dim 10 Déc - 10:44


Bon retour Smile
Revenir en haut Aller en bas
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Dim 10 Déc - 11:13


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Dim 10 Déc - 22:54



Bienvenue chez les fous !




Félicitations Livia, tu es maintenant validée !.


Tout d'abord, re-bienvenue sur le forum demoiselle ! Ton écriture est toujours aussi agréable à lire et l'histoire est pertinente.  

Tu fais à présent partie officiellement des membres du forum ! Nous t’invitons à recenser ton avatar ICI afin qu'il t'appartienne définitivement. Tu peux ajouter ta fiche de liens et répertorier tes rps ICI pour te faire de nouveaux amis et quelques ennemis aussi ! Et tu peux créer des scénarios ICI si tu souhaites compléter des liens préexistants pour ton personnage. Enfin, nous espérons que tu as bien pris le temps de lire toutes les annexes, sinon nous t'invitons à le faire maintenant. Pour terminer, n'hésites pas à te rendre à la Boutique du Diable pour dépenser tes précieux dollars !

Amuse-toi bien,
et viens vite te joindre à nous pour profiter de la ChatBox !



Le Staff de PFR.



Revenir en haut Aller en bas
Normality is our quality.
Normality is our quality.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 46
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   Lun 11 Déc - 0:04


Thank's l'hybride
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Livia Mckinney •   


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le procès du docteur Livia [tout le monde]
» __--Livia--__ no comment ^^
» Docteur Livia
» Livia César - 848-6416
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Présentations :: Présentations validées-