Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Félix Payton !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 When you're in the half light It is not you I see And you'll live a half life You only show half to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Lun 13 Nov - 18:07



Zephyr Milkovich




☩ Nom: Milkovich. ☩ Prénom: Zephyr ☩ Alias: The good boy. pas facile de porter le chapeau du gentil garçon, je vous raconte pas la pression, un pet de travers et les gens sont déçu alors que quand t'es un connard, bah t'es un connard on s'en formalise pas. ☩ Âge: 33 printemps sont tellement pour certains mais si peu pour une éternité.. ☩ Lieu de naissance: Kiev en Ukraine ☩ Date de naissance: 18 mai 1984, taureau pour les férus d'astrologie.. ☩ Quartier de résidence: Marigny ☩ Orientation sexuelle: je dirais bisexuel bien que le vent me porte plus souvent vers ces messieurs. ☩ Situation familiale: célibataire, sans enfants, ça fait un peu tâche dans l'image du garçon parfait n'est ce pas?J'ai deux grands frères et une petite soeur. ☩ Occupation: Détective privé n'est qu'un lot de consolation après avoir râté les examens d'entrée à la police. Ce serait mentir que ce sale coup du destin ne soit pas devenu un avantage aux vues de ma condition actuelle.. ☩ Groupe: Werewolf. ☩ Avatar: Chris Hemsworth. ☩ Crédits: Je sais pas j'ai trouvé les gifs sur tumblr.





☩ More about you.

Anecdotes ✙ ✙ J'aime la musique, en particulier le bon vieux rock même si je peux me diversifier. En tant que mélomane j'ai appris à jouer de la guitare à mon adolescence pour m'accompagner au chant. Si je ne me prends pas pour une rock star il parait que j'ai une voix à damner un ange. N'assumant pas particulièrement ce don de la nature je n'ai commencer à jouer dans des bars à micro ouvert seulement depuis deux ans.
✙ Terreurs nocturnes et crises d'angoisse, bien qu'elles soient rares elles sont terriblement violentes. Seule ma soeur ou la musique parvient à m'apaiser.
✙ Si je suis bienveillant, j'ai bien du mal à gérer l'animal en moi, si j'ai fais de gros progrès, je vous déconseille fortement de me mettre en colère ou de vos en prendre à mes proches au risque que cela ne tourne au drame. Sanguin et incontrôlable l'animal en moi est tout aussi joueur que sadique, mieux vaudrait éviter de trop le titiller. C'est certainement pour cette raison que j'ai revu considérablement mon nombre de partenaires à la baisse, instinct primaire brut et violent, qui pourrait faire d'une partie de jambe en l'air animale un véritable cauchemar. Si je veux éviter de me faire repérer ou pire qu"un drame survienne, je préfère rester sur mes gardes et éviter de faire surgir ce côté animal.
✙La chasse, le gout du sang, depuis mon plus jeune âge je me suis passionné pour la traque au fusil, aujourd'hui je ne chasse plus...enfin pas avec un fusil si je puis dire.
☩ And your other side.

Ta morale ✙ J'aurais preferé que les légendes ne restent à mes yeux que des contes pour enfants. Manquerait plus que Elsa la reine des neiges existe tiens! Grand sceptique plutôt terre à terre, je ne vous cache pas que je suis tombé de haut en apprenant l'existence de ces créatures... et j'aurais encore moins cru en devenir une. J'ai eu beaucoup de mal à l'accepter et encore aujourd'hui j'y vois une anormalité une certaine monstruosité qui m'effraie. Si je fais avec et que je tente le contrôle pour ne pas me trahir, on sait bien que la vie est une chienne. Comme une merde n'arrive jamais seule, j'sais pas qui à craché le morceau ou si j'ai manqué de discretion, mais mes affaires de boulot commencent doucement à se diiiger vers ce que j'aurais nommé paranormal autrefois. Tu parles d'une tuile! Je suis pas assez calé ni préparé pour faire face à toutes ces histoires mais j'ai les deux pieds plongés dedans alors pas vraiment le choix.
Don & Particularités ✙ Tireur hors paire, chasseur formé par mon père, je me suis longtemps entrainé sur des cibles avant de pouvoir utiliser un fusil. Aujourd'hui si je possède un fusil à canon scié chez moi il ne me sert plus, je n'utilise que mon 9mm pour mon boulot. Les couteaux je les manie bien mieux en cuisine qu"'au combat je préfère la sureté d'une bonne grosse mandale dans la face ou d'une balle dans le pied. Jeune loup -Garou de trois ans j'ai encore un peu de mal à maitriser l'instinct puissant de la bête en moi. .  

protecteur

obstiné
imprévisible

spontané
bienveillant

sanguin


☩ Behind the screen.
☩ Pseudo|Prénom: comme tu veux ma poule à toi de m'en trouver un sympatoche.
☩ Âge: 31 ans la vieillerie.
☩ Pays|Région: france, ile de france.
☩ Comment es-tu arrivé(e) ici: par hasard j'ai vu une pub sur facebook et je suis venue fouiner.
☩ Que penses-tu du forum: de la bombe en boite! un accueil génial une bonne communauté comme je les aime.
☩ Fréquence de connexion: une fois par semaine on va dire ça peut être plus ça va dépendre de mes journées de boulot..





Dernière édition par Zephyr Milkovich le Mer 15 Nov - 21:14, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Lun 13 Nov - 18:10



When we're in the darkness Only the blind can see




Erase the monster you made me.

Le rideau de velours noir tapissé de nuages orangés se scinde en deux, lumière aveuglante, un bruit sourd couvrant les halètements de la femme fait vibrer les fenêtres et grésiller les néons blancs. Quand on pourrait dire que la foudre n'est pas passée loin, on entendit qu'un cri de douleur suivis de petits pleurs. Mauvais présage ou bénédiction du ciel? Un enfant est née bien à l'abri de la pluie battante qui gifle le toit de l'hôpital de Kiev. Il était née le troisième garçon de la famille Milkovich pour le plus grand bonheur de son père, encore une touche masculine pour cette mère qui rêvait secrètement d'une petite fille qui ne viendra que deux ans plus tard. Je te passes les détails du régime alimentaire biberon compotes, on s'en fout tout autant que la date de ma première dent, mes premiers mots ou encore le jour ou j'me suis mis à marcher. Ce qui importe c'est ce qui suis, c'est bon c'est bon, détends ton slip j'y arrive avant que tu t'endormes!

It makes me feel nervous You have that look in your eye. What is it that holds you tight? And you can tear it up  no-one tears it up like you  ✙
Troisième et pourtant choyé, il était le préféré du patriarche, celui qui le suivait comme son ombre, le parfait petit robot, le parfait admirateur, celui qui très jeune déjà se passionnait pour les fusils de chasse de son père. Il n'avait que six ans lorsqu'il commençait déjà à aider sa mère à vider et dépecer les bêtes, il n'avait que six ans lorsque ces yeux scintillaient devant les canons tout juste lustrés des fusils ornant le mur du salon. Il devra attendre quelques années encore avant d'être autorisé à accompagner son père si fier d'avoir un enfant partageant sa passion. Leur vie à quelque peu changé d'ailleurs, un déménagement vers de nouvelles contrées, une autre culture, la barrière de la langue, les Etats-Unis, le rêve américain, c'est pas facile à accepter pour de jeunes enfants. Et si je m'en sortais pas trop mal, ma jeune soeur semblait en souffrir et avoir besoin d'aide. Outre la chasse, je me passionnais pour les comics, une manière très imagée et simple pour apprendre cette langue encore un peu bancale, mes yeux brillaient devant ces justiciers de la nuit cachant leur véritable identité derrière leurs masques et  costumes. Si on me posait la question  qu'est ce que tu veux faire plus tard? je répondais super héro, mais les héros ça n'existe pas, je l'apprendrais plus tard. C'est d'ailleurs cette obsession qui me place à la limite du syndrome du sauveur, voir même complètement dedans en fait. Obsession qui s'accroit au fil des années alors que ma jeune soeur ne parvient à éclore, la belle fleur si fragile se fane, se déchire sous mon regard impuissant, malgré les coups et mots que je porte à tout ceux qui osent lui faire du mal. Je me fais justicier des cours d'école, sans cesse à protéger la veuve et l'orphelin, jouer à l'avocat du diable qui à parfois l'apparence de ma jeune soeur sous son comportement de peste hargneuse. Mais si vous voyiez la détresse,au fond de ces yeux, vous comprendriez, mais ça personne ne le comprend, personne sauf moi. Le sang au bord des lèvres, les poings qui s'abattent sur un visage, il est bien difficile de faire taire cette rage envers celui qui ose s'en prendre à ma princesse. Ils ne savent pas, ils ne comprennent pas, ces idiots qui font naitre les flammes sombres au fond de mon regard. Quelque chose d'effrayant, aux saveurs dangereuses, quelque chose qui luis animé par la vengeance, un parfum ferrailleux, un gout de sang repu lors des parties de chasse avec le patriarche ou devant l'étendue des dégats d'un visage abîmé par mes soins. Il n'a eu que ce qu'il mérite, il l'a cherché, étaient mes seules excuses devant l'enfant gémissant à terre qui avait osé s'en prendre à ma soeur. Dualité contradictoire, mon empathie s'effaçait et je perdais la raison dès qu'il s'agissait d'Ambrosia, l'ennemi était partout et le super héro avait des allures de super vilain.

When you're in the half light It is not you I see And you'll live a half life You only show half to me. what possesses you?✙
Il est loin déjà le petit gringalet au regard sombre, l'été à passé, les années aussi et je ne suis plus le plus petit de la classe. Elle? Elle semble sombrer un peu plus chaque jour dans les abysses marécageuses du tourment, animée par les flammes de la haine lorsque son regard se pose sur moi. Ne vois-tu pas, mon ange, que je suis là pour toi? A quel point je tiens à toi? Non, elle semble l'ignorer, le balayer allègrement d'un simple revers de la main,ne dit-on pas qu'il ne faut pas s'approcher d'un animal blessé au risque qu'il nous morde? C'est peut-être ce que je vais faire, prendre un peu de distance, trouver un refuge à toute cette énergie débordante? C'est le sport qui me permettra de contenir cette rage, c'est le sport qui développera cette musculature qui ajoutera un peu plus de danger à ce que je suis. Exceller, c'est tout ce qu'il me reste à faire et si je ne peux la sauver, je ne fuirais pas, restant dans son ombre pour veiller sur celle qui semble détester cette popularité naissante. Elles tournent autour de moi, les abeilles aux lèvres couvertes de miel, la ruche entière papillonne et n'hésite pas a piquer à vif la concurrence. Ne croyez pas cela facile, que d'être toujours admiré, observé, suivi, un combat quotidien ou il faut chaque jour lutter pour exceller, ne pas sombrer, un cercle vicieux dont sombrer dans l'oubli et l'indifférence pourrait vous faire perdre la face. Mais peut être que j'aurais préféré être ce gars de la chorale, ce type du club d'échec, celui que l'on ignore dans les couloirs plutôt que celui qui doit contrôler sans cesse son image parfaite. Personne ne le saura, personne n'aurais voulu le croire, que je dépréciais cette place qui c'était imposée à moi. Leader de l'équipe de football américain, quaterback adulé par toute l'équipe de pompon girl et la grande moitié du lycée, mais ELLE, elle ne me regardait toujours pas, tout du moins pas comme je l'aurais voulu.

La vie suis son chemin et je connais mes premiers émois, rien de transcendant dans ce monde superficiel, les noms qui changent, la couleur des cheveux aussi, mais aucune n'a le parfum suffisant pour faire vibrer mon coeur. Econduites et remerciées poliment, je ne suis pas de ceux qui jettent les demoiselles comme des jouets usagers, je deviens l'inaccessible, le mystérieux, celui que l'on veut. Et si je ne voulais personne? Mon but est ailleurs, mais il me tourne toujours le dos. Je suis grand maintenant et je ne crois plus aux héro des films et BD, l'image se remplace par celles de nos pompiers et policiers, qui tracent dans ma tête un objectif professionnel, à défaut de réussir à plaire à ma jeune soeur. Quelque chose de nouveau commence aussi à apparaitre en moi, un regard qui change, de nouvelles envies, pas vraiment assumées au départ. Mon regard glisse, louche et s'attarde sur les corps nu de mes camarades avec qui je me douche après le match, peut être simplement une passade, le gout exquis de l'interdit, mais ça... ça ne passera pas et je ferais avec plus tard.

Plus tard, ce sera en dernière année, je sais pas si c'est le coup sur la tête que j'ai pris lors de son plaquage monumental, l'adrénaline de ce match serré ou encore la déception de la défaite, mais le capitaine de l'équipe adversaire m'a offert une troisième mi-temps dont je me souviens encore. Histoire classée sans suite car ni lui ni moi n'assumions cette image aux yeux des autres ou peut être parce qu'à cet âge là il n'y a que les demoiselles qui ont le coeur à être fleur bleue et rêver aux belles histoires d'amour. Chacun retourne dans son lycée à ces occupations et je me vois contredire mon opinion sur la gente masculine. Spectateur impuissant de la scène, là ou j'ai échoué, il a réussi à amadouer la fleur fragile et semble caresser ses épines du bout des doigts sans se piquer. J'ignore qui je jalousais le plus, celui qui avait pris son coeur et su faire briller ses yeux, ou celle qui semblait avoir mis la main sur un canon au coeur tendre. Si une part de moi crevait de jalousie, rêvait de les voir se déchirer, mon coeur me disait que c'était une bonne chose pour elle, qu'elle méritait sa part de bonheur. Et si je me le met dans la poche, me regarderas tu enfin autrement que comme un monstre ou une menace? Pensais-je secrètement en les voyant roucouler sous mon nez. Il était plus facile à amadouer que toi mais le truc c'est que l'apprécier est devenu un problème, encore plus lorsque mes hormones se joignaient à la partie. Je faisais taire ces pensées mal venues et ces rêves brûlants, monstre tu seras si tu t'avisais de piquer le mec de ta soeur espèce d'abruti! Elle te déteste déjà alors j'te laisse imaginer la suite!

Mais tout ces doutes furent vite balayés par quelque chose de plus sombre, la maladie s'abat sur elle tel un violent coup d'enclume. Le papillon redevient chrysalide, elle se replie sur elle même donnant plus d'ardeur à la tache que jamais. Plongée dans les tourments de son silence, s'écroulent les rêve de danseuse lorsque la musique ne caresse plus ses oreilles et devient un lointain souvenir. Mon coeur s'effrite de douleur témoin impuissant du triste sort qui s'abat sur elle. Et si je ne peux la sauver, il ne pourra guère plus l'aider, repoussé violemment comme elle l'avait toujours fait avec moi. Je pouvais aisément reconnaître les cris de détresse de son coeur qui volait en éclat faisant écho à la propre mélodie funeste du mien, voilà déjà plusieurs semaines que je ne jouais plus la comédie du bon ami, piégé par mes propres sentiments à l'égard de celui qui avait fait battre son coeur. Ce soir il est si fragile, perdu, s'épuisant et luttant dans le courant violent de sa douleur d'être ainsi rejeté. Ivre pour se soulager, ses maux sont engourdi ce soir mais pas pour autant soulagés, épaule solide et oreille attentive je n'ai rien du guérisseur aux mains magiques. Seuls mes doigts effleurent les perles glacées qui tracent leur chemin sur ses joues, grave erreur d'un contact fugace qui en appellera un autre. Jamais je ne l'ai autant désiré que ce soir là, ce soir ou mon esprit tentateur à pris le pouvoir sur mes mains, elle s'attardent, elles découvrent, toutes aussi envieuses que mes lèvres qui brûlent d'envie d'en goûter plus. Zephyr qu'est ce que tu fais bordel? Me demandait ma conscience paniquée, celle qui me fit arrêter, celle qui me tourmenta les jours suivant. Sujet tabou que j'essayais de noyer, la fuite était le meilleur moyen d'éviter plus de dégâts, mais moi je savais, lui il savait, quel monstre j'étais. Enfin, j'ignorais encore que je ne savais encore rien de ce que pouvait être un véritable monstre et que j'en deviendrais un.

Sometimes I join you Let you wash over me When we're in the darkness Only the blind can see. And can you shake it off? can you shake it off for me? When you're in the half light I don't like the half I see  ✙
Partir, prendre mon envol, abandonner, avancer, c'est tout ce que j'avais à faire. Balayés mes rêves de faire carrière dans la police, j'ai échoué aux tests d'entrée, non pas à cause de mes compétences physiques mais psychologiques, le poids de la honte et la déception de l'échec, je devais trouver un autre objectif une alternative et faire mon chemin dans le privé. Partir pour ne pas mentir, tacher cette image du parfait qui me colle à la peau, abandonner la lutte que je menais seul pour gagner l'affection de ma jeune soeur. Partir oui , mais partir seul fut une condition refusée par mes parents. Peur du rejet, peur de la laisser tomber, je cédais trop facilement à leur demande, l'emmener avec moi. Si j'avais su que pour l'apprivoiser je devais me dévoiler, je l'aurais peut être fait plus tôt, ou peut-être pas, ne souhaitant pas lire autre chose que de l'admiration dans son regard alors qu'elle fut le témoin secret de mes angoisses nocturnes, miroir de ce regard éclatant aux recoins sombres, elle sait mais ne dit rien, elle voit mais joue à l'aveugle, elle s'inquiète mais semble trop apprécier cette part sombre gisant dans un recoin de mon âme. Les années passent et nous voilà enfin dans une relation positive, enfin, si on part du point de vue altercation haine rivalité envolés, le lien qui nous uni est bien trop fusionnel pour nous mener sur une voie saine. C'est certainement une des raisons qui nous enfonce un peu plus dans ce cercle vicieux, celui qui nous éloigne des autres, celui qui balaie et fait échouer nos relations avec les autres est celui qui nous rapproche encore un peu plus.

Carnivore! Carnivore! Could you come and change me? Take away everything I am. Who are you to change this world?  Silly Boy! Carnivore! Won't you come digest me? Take away everything I am. Bring it to an end.  ✙
Ne dit-on pas qu'il ne faut pas fourrer son nez dans les affaires des autres? C'est pourtant le crédo de mon boulot mais cette nuit cette expression a pris tout son sens. Un chalet dans le fond des bois marécageux, une disparition, un type douteux, si j'avais su jamais je n'aurais mis les pieds la bas. Dommage collatéral d'une altercation, violation de territoire, je m'attendais à me faire trouer le cuir a coup de plombs pour gibier à plume mais pas à voir ce que j'ai vu. Choqué, terrifié, paralysé, j'ignore comment mes jambes parties au grand galop dans l'obscurité pouvaient encore supporter le poids de mon corps. Vive douleur, je m'écroule lourdement sur le sol, des grognements des ombres, une attaque de loup à cette époque de l'année et si près de la ville? Je n'en croyais pas mes yeux, mais à cette instant tout n'était qu'ombres s'agitant férocement dans la pénombre. Sonné par la violence du choc, je porte ma main à mon front tuméfié suintant d'un épais liquide carmin et chaud. Une autre douleur plus vite cette fois, m'arrachant un hurlement , la dernière chose que j'ai vu ce soir étaient les lambeaux de ma manche couverts de sang, un bras déchiqueté et ces yeux, ces deux grands yeux luisant. Puis plus rien, le noir, le vide le silence bercé par une respiration semblable à une locomotive en marche. Le froid mordait ma peau, je peinais à ouvrir les yeux, ne reconnaissant ce lieu ou je m'éveillais, si seulement j'avais pu analyser, comprendre... mais la douleur s'imposant, plus vive que jamais, tension des muscles, brûlure à l'acide qui coulait dans mes veines gonflées, une ossature qui craque, la peau qui se déchire cédant sous la tension et la déformation de ce corps en pleine mutation vers une monstruosité de la nature. Hurlements dans la nuit, ceux de la souffrance intense, de la détresse, même ma voix fini par céder et seul le tintement des chaines robustes subsiste. Ce qui était en train de se passer je ne le comprenais pas plus que je ne voulais le comprendre, ce genre de cauchemar terrifiant dont vous souhaitez vous réveiller et qui ne sera malheureusement le tournant d'une vie au destin funeste.

J'ignore combien d'heures se sont passées à lutter contre la douleur et les secousses de mon corps, j'ignore combien de temps j'ai passé dans ma seconde perte de conscience animé par des rêves étranges de bois, de sang, d'odeurs. A mon réveil un visage, un visage aussi compatissant que désolé, le coupable.... probablement.... Je ne comprenais rien à ces mots, ni même ces excuses, je crois même qu'en réponse à ces mots un flot d'insultes est survenu, ponctué par un crachat au visage. Monstre comment as tu osé? Qu'as tu fais de moi? Je te déteste, je me déteste...

Main tendue, sauvagement rejetée, je prend la fuite, partagé entre peur et déni. Je ne voulais pas y croire, je voulais oublier, reprendre le cours de ma vie. Ne dit on pas que la vie est une chienne? Ce cadeau empoisonné va bien vite, trop vite me rattraper. Excès de colère, odorat trop accru me provoquant des nausées, besoin primaires exacerbé passant avant toute autre chose. Plus de doute à avoir, je n'avais pas rêvé cette nuit, je n'avais pas rêvé cet homme, ce... monstre,,, j'en étais devenu un moi aussi. Le chasseur deviendrait-il une de ces proies que l'on chasse? Mais comment maitriser ce prédateur aux yeux luisants qui gisait en moi? Perdu, terrifié, je quittais l'appartement quelques jours, de peur de nuire à ma jeune soeur, mais si le motel était un refuge il ne suffisait pas a contenir cette chose, ce monstre qui grondait en moi et n'attendait que de se faire une place plus grande. La décoration de la chambre avait besoin d'être refaite après mon passage, heureusement que je n'ai pas donné mon véritable nom de cette compagne d'un soir qui à osé m'aborder, la pauvre à du être traumatisée à vie. Je l'ai laissé fuir à peine rhabillée avant de m'enfuir à mon tour. Mais ou aller? Que faire? Etais-je en train de sombrer dans la folie? Etait-ce une crise de démence? Ou était-ce ma nouvelle réalité? Une seule personne pouvait me fournir les réponses. L'homme, le monstre, Raziel, Raziel, Raziel un gout de fourrure sur la langue, notes épicées au saveurs de sang et d'amertume, Raziel, Raziiel, Raziel, ses yeux me toisent dans la pénombre, Raziel, Raziiel, Raziel gronde le monstre qui guidera mes pas jusqu'à lui. J'ignorais si je n'avais fait fausse route, mais mon corps ne semblait plus m'obéir, guidé par je ne sais qu'elle force vers des lieux dont je me souvenais à peine. Demi-tour j'ai voulu le faire, demi-tour j'ai commencé à le faire avant que sa silhouette immobile ne se dresse devant moi. La bile me monte aux lèvres, les larmes me brûlent les yeux, ma gorge se noue  si tu savais comme je te hais, que m'as-tu fais? A bout de souffle, de forces, cette lutte vaine qui dure depuis des jours entiers, mon corps s'écroule à genoux devant toi et un son brisé, à peine audible s'extirpe de mes lèvres: aides moi, je t'en supplies, aides moi.


All my life they let me know  How far I would not go  But inside the beast still grows waiting Chewing through the ropes.I will hide myself below I'll be what you wanted Kept inside I won't let go 'Till I burn beyond control    ✙
Contre toute attente l'homme, le monstre, est devenu mon allié, mon mentor, mon ami. J'ai bien essayé de lutter mais la bête me ramenait constamment à lui, j'ai bien essayé de cultiver la colère et la rancoeur mais la bête lui pardonnait et plus que tout j'avais besoin de lui, un besoin dépassant la sanité d'esprit, comme si tout mon être ne désirait que reconnaissance et fidélité. Etrange puissance incontrôlable, comme beaucoup de choses du quotidien, comme la plupart de mes sentiments qui semblaient amplifiés par ce qui gisait au fond de mon être. Ambrosia ne sait pas, elle ne doit pas savoir, elle qui semble avoir trouvé sérenité et équilibre au près de son grand frère, elle qui semble s'améliorer un peu plus chaque jour et pourtant... Je doute, je redoute, ce mensonge de tout les jours, comme si à travers ses tourments, comme si au fond de son regard aux éclats obscurs, elle savait... Comme si elle ne cessait de vouloir le provoquer, l'animer, le voir prendre vie. Que fais tu Ambre? Que nous fais-tu? Semblait te supplier mon regard brisé alors que mon instinct avait une opinion contraire, joueur, provocateur, il n'avait de cesse que de chercher à jouer avec la proie qui dansait sous ses yeux. Au bout de quelques temps, vivre avec elle, devenait insoutenable, ce lourd secret, ce déchirement intérieur, une valse violente qui semblait me faire perdre l'esprit. Avant de sombrer dans la folie, avant de commettre l'irréparable je prenais le large priant pour que mon papillon déploie ses ailes si frêles.

La culpabilité me rongeait alors que sa disparition inquiétante était probablement ma faute, ça ne serait peut être jamais arrivé si nous vivions encore ensemble, mais qui sait quelles autres choses sombre aurait il pu arriver? Ma respiration se coupe, mon coeur se serre douloureusement alors que son visage se tient devant moi. Ce n'est pas une hallucination, ni un fantôme mais presque. Son odeur est différente, si différente, Ambre n'est plus, ne sera plus la même qu'avant. Muet, immobile, il me faudra du temps avant de serrer sa peau glacée contre la mienne, ma soeur, ma fleur, mon papillon reste ma Ambre, malgré l'éternité qui lui tend à présent les bras. Egoistement je préfère la voir ainsi que morte, même si je peux me douter par quels tourment la belle va passer. Silencieux témoin impuissant de sa transformation, je ne trahi pas le secret qu'elle ne souhaite pas me révéler.

Après le choc, vient l'acceptation et le jeu, un regard qui en dit long, un sourire en coin, toi aussi tu sais n'est ce pas ma belle? Qui de nous deux se dénoncera le premier? Qui de nous deux cessera la danse de nos petits jeux?





Dernière édition par Zephyr Milkovich le Mer 15 Nov - 21:11, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 123
Message posté le Lun 13 Nov - 18:20

Bienvenue officiellement . J'aime beaucoup ton pseudo
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Lun 13 Nov - 18:46

Aless t'es trop chou j'te remercie, j'attend cependant l'aval de la sister pour le prénom
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 265
Message posté le Lun 13 Nov - 21:38

Olleh What a Face,

Bienvenue sur le forum avec ce scénario . Bon courage pour la redaction de ta fichette !


Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 206
Message posté le Lun 13 Nov - 21:46

Du coup, je viens quand même poser ma patte ici et te souhaiter officiellement la bienvenue parmi nous ! Hâte de voir l'histoire et toussa !


Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 358
Message posté le Mar 14 Nov - 0:36

Je bave, je suis joie, je suis lumière, je suis.. AMOUR.

C'est à mon tour de venir t'accueillir dignement ici, je te souhaite un bon courage pour ta fiche en te remerciant encore une fois de prendre mon bro. Si tu as des questions tu sais le chemin à prendre





She's got a bad reputation.
ℳILKOVICH VIBES✧Tout était insipide et incolore, chaque chose que j'aimais devenait un souvenir insupportable, je ne voyais plus la lumière, juste son ombre. Un sombre orage fit irruption dans ma vie, le bourgeon de ma jeunesse mourut dans la tempête. - @Bleulivide (Icons : BONNIE/ASTRA)
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
✣ Messages : 65
Message posté le Mar 14 Nov - 9:00

Bienvenue de nouveau ! Ce nom...**
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Mar 14 Nov - 9:42

merci à tous vous êtes vraiment adorables! bon je vais commencer la fiche de mon louloup j'hésite encore pour l'avatar entre luke mitchell et chris evans XD
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 135
Message posté le Mar 14 Nov - 12:46

Bienvenuuueeeeeee bounce

Luke ♥️

Bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Mar 14 Nov - 13:46

oh Jessica ** ça fait un bail que je ne l'ai pas vue sur un fo' excellent choix! Merci à toi **
finalement ce ne sera pas Luke mais le sexy thor
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 135
Message posté le Mar 14 Nov - 13:55


Encore plus sexy

Avec plaisir Wink

Merci ^^ j'adore trop Jessica ^^
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 485
Message posté le Mar 14 Nov - 14:32

Je t'accueille officiellement Ex beau frère Smile Hâte de voir ce que tu nous réserve Smile
P.S : Luke ou Thor, J'adore !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Mar 14 Nov - 14:49

contente que ça vous plaise!
Oui moi aussi j'aime jessica ça me rappelle mes débuts dans le rp on la voyait beaucoup.

tu vas bientot le voir beau gosse What a Face
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 135
Message posté le Mar 14 Nov - 15:07

@Zephyr Milkovich a écrit:
Oui moi aussi j'aime jessica ça me rappelle mes débuts dans le rp on la voyait beaucoup.

Ca me rappelle mes début aussi car j'ai débuter avec elle XD mais me souviens pas qu'elle était très presente XD
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 54
Message posté le Mar 14 Nov - 16:58

Bienvenue sur le forum, boy.
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 14
Message posté le Mar 14 Nov - 17:04

haha bah si ça se trouve c'est toi que je croisais XD

ooh la belle katkat ma garce preferée! merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 135
Message posté le Mar 14 Nov - 17:25

hahaha tout dépend de quand tu a commencer ^^
J'ai commencé il y a 10 ans Very Happy

J'aime bien le début de ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 358
Message posté le Mer 15 Nov - 21:43


Bienvenue chez les fous !




Félicitations Zéphyr, tu es maintenant validé !.

Bienvenue officiellement dans la famille MILKOVICH, mon zouzou. Avatar trop classe, fiche parfaite à mon humble point de vue. C'est avec plaisir que je te valide et que je te laisse propager ta nouvelle couleur partout. J'espère que tu te plairas sur le forum et une petite blonde a bien trop hâte de t'accueillir.    I love you    

Tu fais à présent partie officiellement des membres du forum ! Nous t’invitons à recenser ton avatar ICI afin qu'il t'appartienne définitivement. Tu peux ajouter ta fiche de liens et répertorier tes rps ICI pour te faire de nouveaux amis et quelques ennemis aussi ! Et tu peux créer des scénarios ICI si tu souhaites compléter des liens préexistants pour ton personnage. Enfin, nous espérons que tu as bien pris le temps de lire toutes les annexes, sinon nous t'invitons à le faire maintenant. Pour terminer, n'hésites pas à te rendre à la Boutique du Diable pour dépenser tes précieux dollars !

Amuse-toi bien,
et viens vite te joindre à nous pour profiter de la ChatBox !


Le Staff de PFR.






She's got a bad reputation.
ℳILKOVICH VIBES✧Tout était insipide et incolore, chaque chose que j'aimais devenait un souvenir insupportable, je ne voyais plus la lumière, juste son ombre. Un sombre orage fit irruption dans ma vie, le bourgeon de ma jeunesse mourut dans la tempête. - @Bleulivide (Icons : BONNIE/ASTRA)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Message posté le

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Half light but full friendship in the dark ll Tess
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Présentations :: Présentations validées-