Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Miles A. Treefire !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 Sorcerer and Vampire, Enemy or Friends ? Ft Beneditch Atcliff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Mer 13 Sep - 0:52

Sorcerer and Vampire, Enemy or Friends ?

Je serai fidèle a ce que je suis et je le défenderai au prix de ma vie. Vous autres vampires, loups, hybrides ou encore humains qui se mettent en travers de ma route, vaut mieux pas pour vous que je vous tue !
Ce soir, je me rendis au cimetière pour aller voir Iris, ma défunte grand-mère, que je n'avais pas vu depuis des semaines voir des mois, alors que ca ne fait que deux jours, mais sans elle le temps me paraît plus long que d'habitude.

Des pivoines, ses fleurs préférées qui poussent dans le jardin à présent, leurs parfums me rappeler le sien quand elle s'en parfumer le matin. Au même moment, je croise une de mes consœurs qui me salua et me souhaita une bonne soirée et du courage pour la suite tout en la remerciant et lui souhaitant également ce qu'elle m'a dit il y a un instant.

Je commençais à parler sur la tombe de ma grand-mère alors que je savais d'avance qu'elle ne me répondrait pas, mais j'ai toujours l'espoir qu'un jour elle puisse m'envoyer un signe pour me montrer qu'elle veille toujours sur moi comme avant, mais pour l'instant seul le vent m'accompagne dans ce lieu lugubre.

À peine relevé de celle-ci, j'entends au loin le cri d'une femme, mais pas n'importe quelle femme, c'était la jeune fille de tout à l'heure ! Je cours en passant entre les pierres tombales, tout en m'excusant ça reste des morts quand même, jusqu'à arriver dans un coin du cimetière, auquel je vois deux silhouettes, une féminine, sans aucun doute la jeune fille et une masculine.

'' - Lâchez-là tout de suite, vampire ! ''

Je voyais qu'il ne m'écoutait pas et qu'il continuait à mordre cette petite blonde. Je n'ai eut qu'une idée en tête, c'est de les séparer par la magie, je mettais la jolie blonde dans une des cryptes du cimetière qui était protégé par un sortilège. 

Le vampire tenta de revenir vers moi avec une frénésie meurtrière, mais j'ai juste le temps de lui briser la nuque pour qu'il soit inconscient et que je l'attache sur une des pierres tombales avec des chaînes magiques que même un originel ne pourrait s'en défaire.

J'attendais à peu près une demi-heure pour qu'il se réveille, je ne savais pas que ça m'étais autant de temps à se réveiller les vampires une fois la nuque brisé.

'' - Tu es enfin réveillé, je commençais à m'impatienter. Alors dis-moi, que fais-tu par ici et pourquoi avoir attaqué une de mes consœurs ? Ne t'avise pas de mentir sinon je fais bouillir ton sang comme il faut ! ''

Je me demande ce qu'il faisait sur le territoire des sorciers surtout que les vampires n'avait aucune raison de nous attaquer vu qu'on ne leur a rien fait depuis des mois.

Qui est cet homme ?  
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 77
Message posté le Mer 20 Sep - 17:14

Be careful. I would take revenge.
Amaël ∞ Beneditch


Rien n’est pareil et tout va trop vite. Il voudrait crier, il voudrait hurler au monde que le monde ne tourne définitivement pas rond. Il n’est plus aussi confiant qu’avant son arrivé ici. Non, il perd pieds, il semble se perdre, ne plus marcher droit, surtout quand il croise son regard. Et son regard, il le croise souvent. Il fait tout ce qu’il peut pour la revoir, pour la chercher du regard, pour s’imposer à sa vie. Il se veut subtil et prévois le destin pour pouvoir s’approcher d’elle et échanger quelques mots. Souvent, il est là, la nuit, à la regarder, à veiller sur elle sans qu’elle ne le sache, elle, Lyssandra, Juno, parfois il se perd. La journée, il l’observe, de loin avant de s‘immiscer dans son travail. Il n’arrive plus à se passer d’elle, de son odeur, de l’odeur de son sang, de ses yeux, de ses sourires. Il veut la posséder, comme dans le passé. Il veut se retrouver contre elle et profiter d’une éternité de paix.

C’est utopiste. Beneditch a changé.

Au cimetière, la nuit tombe alors, qu’adossait à un arbre, Beneditch est perdu dans ses pensées. Il vient ici de plus en plus depuis qu’il lui a sauvé la vie. Depuis que sa main a pu toucher sa peau, dans un déchirement de cœur qu’aucune douleur n’avait pu égaler dans toutes sa vie. Le vampire revit, chaque jours, la perte de sa femme quand il la croise et pourtant, il sent naitre en lui un infime espoir. Il revit les moments de bonheur, les nuits d’amours, leur rire, son rire… Et quand il la croise, quand il est avec elle, ne serait-ce qu’une seconde, tout ça n’a plus d’intérêt. Elle seule compte.

Devant moi, une silhouette se déplace lentement. Sa chevelure blonde m’interpelle. Je me redresse et m’avance vers elle, comme pris dans une hallucination fracassante.

- Lyssandra…

Elle se retourne, s’excuse de ne pas être la femme que je cherche. Elle joue avec ses cheveux, son odeur frappe Beneditch avec une telle puissance que la seconde d’après, il lui saute dessus, la bloquant dans l’étau de ses bras pour venir la mordre sans ménagement. Il ferme les yeux, la bloque avec force, elle cri, il n’entend rien si ce n’est le cœur qui se débat dans sa poitrine et qui agit sur lui comme un maitre. Il se sent défaillir.
Le terme vampire lui fait relever le visage, celui-ci dégouline de sang, ses yeux sont noirs, sa respiration est saccadée. Qu’il soit dérangé ne lui convient pas. Lorsque la blonde lui échappe, Beneditch pousse comme un grognement et alors qu’il s’avance vers lui, qu’il s’apprête à se venger d’avoir été déranger…Plus rien.
Une violente doute et plus rien.

Lorsqu’il reprend enfin connaissance, il tente de bouger les bras, sans succès. Les jambes ont le même souci à bouger. Il veut se lever, il ne peut pas. Avec son expérience, Beneditch comprend le fin mot de l’histoire rapidement et son regard croise celui de l’inconnu. Il ne réagit pas. Ni aux piètres menaces du jeune garçon, ni à ses paroles. Un sourire éclaire son visage, il le toise, il le défi, il n’a pas peur.

- Devrais-je m’excuser de vous avoir fait patiente, sorcier ?

Sa voix n’était pas si froide que ça, elle était morne et sans sentiments, sans émotions. Il n’aimait pas que l’on attaque par derrière. En soit, le sorcier n’avait fait qu’utiliser ses pouvoirs, mais c’était la facilité que n’appréciait pas Beneditch.

- Une sorcière ? Ca n’était pas inscrit au fer rouge sur son front, alors il serait peut-être bon que vous cessiez de me menacer. Pour la simple et bonne raison, que le prochain corps à tomber sous mes crocs, sera le votre.


Etonnamment, Beneditch lui adressa un clin d’œil amusé. Il savait reconnaitre ses torts et lui qui s’était promis de ne jamais attaqué une sorcière, s’en voulait. Il n’allait pas montrer le fin mot de ses sentiments. Il tenta encore de bouger ses bras, sans succès et leva les yeux au ciel d’un air résigné.

- Auriez-vous l’amabilité de cesser votre sort ? C’est une chance, en somme, pour vous de ne pas mourir ce soir. Et pour moi, de faire taire ce manque de confort. De plus, le sang de votre consœur sèche à mes lèvres et c’est désagréable.

Il était résigné et il savait, que si le sorcier ne faisait pas un effort pour parler entre gentleman, Beneditch, lui arracherait la tête, aussi simplement que cela.



Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Ven 22 Sep - 16:37

Sorcerer and Vampire, Enemy or Friends ?

Je serai fidèle a ce que je suis et je le défenderai au prix de ma vie. Vous autres vampires, loups, hybrides ou encore humains qui se mettent en travers de ma route, vaut mieux pas pour vous que je vous tue !
Suite à son réveil, je me demandais ce qui aurait pu l'intéresser dans le cimetière, je lui posais des questions, mais il niaisait en me répondant par une autre question.

« Tu sais Vampire, disais-je en me rapprochant de son visage, je suis d'une patience extrême. Tu te serais réveillé plus tard cela m'aurait posé aucun problème. Mais pour ce qui d'un vampire qui attaque une sorcière, je n'en ai pas ! »

Sa façon de parler était assez étrange, en effet, moi qui suis empathique habituellement, je ne ressentais aucune émotion de sa part, d'un sens, c'est compréhensif, je lui ai brisé la nuque pour défendre une de mes consœurs, on m'aurait fait la même chose, j'aurais fait pareil personnellement.

« Si tu veux que je cesse mes menaces, alors pourquoi m'en fais tu ? Surtout que la différence de la mienne, c'est des menaces de torture pour obtenir des réponses alors que les tiennes sont des menaces de mort ! »

Il avait sans doute raison sur un point, il ne pouvait très bien pas savoir que c'était une sorcière, mais que ce soit une sorcière ou un simple humain, j'aurais réagi pareil. Les vampires éprouvent du plaisir à boire du sang et cela me répugne beaucoup. Mais curieusement, il m'adressa un clin d’œil. Je fronce les sourcils en me questionnant…
Il tenta de se débattre des chaînes qu'il le sert depuis déjà des heures et me demanda que je cesse ce sort pour pouvoir parler en simplicité et humainement. Après, dans le fond, je pense qu'il ne m'attaquerait pas vu qu'il sait de quoi je suis capable.

« Hum... C'est d'accord, mais à une condition si tu ne vois aucun inconvénient, ne saute pas sur moi ! »

D'un mouvement de la main, je fais tomber les chaînes en les reprenant dans ma main par la magie.
Par la suite, je lui tendis un mouchoir pour qu'il puisse essuyer le sang séché sur ses lèvres de la jolie blonde qu'il a mordu. Je m’assois sur un banc en pierre du cimetière tout en le regardant de la tête au pied. Je ne me souvenais pas qu'il était aussi grand, et de cette vue, il était plutôt bel homme.

« Pour commencer une conversation, il faut se présenter ! Répliquais-je en tendant ma main. Je m'appelle Amaël O'Connell et toi ? Alors dis-moi, que faisais-tu par ici ? »

Suite à cette question, deux situations pouvaient apparaître ! La première est qu'il me réponde tel un humain ou la deuxième qu'il me saute dessus et me tue !

Qu'allait-il se passer les prochaines minutes à suivre ?
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 77
Message posté le Jeu 28 Sep - 14:59

Be careful. I would take revenge.
Amaël ∞ Beneditch


Quand il approcha son visage du visage de Beneditch, le vampire se raidit avant de froncer les sourcils. Il jouait avec le feu. Certes le vampire ne pouvait pas bouger les bras, mais d’un coup de crocs, il pouvait le tuer.

- Je n’ai pas souvenir vous avoir permis de me parler ainsi. Le respect se perd, visiblement.

Il ne voulait pas répondre, Beneditch. A quoi bon user sa salive pour quelqu’un qui n’allait pas écouter, qui se fourvoyer ? Il ne voulait pas écouter, Beneditch, n’allait pas perdre son temps. Même s’il avait l’éternité devant lui, à quoi bon s’évertuer à des choses idiotes ?

- Donc, permettez que je résume. Je m’attaque, certes à une de vos consœurs. Vous vous permettez de me briser la nuque, de m’enchainer, de me menacer et je n’ai, visiblement, pas le droit de répondre à vos piètres menaces ? Je pense que votre magie vous ait monté à la tête.

Une fois encore, il n’aima pas la façon de parler du jeune homme. Beneditch avait ses propres valeurs et n’aimait pas que l’on aille à leurs encontre, surtout pour quelqu’un avec si peu de respect. Il respectait la nature humaine, mais pas la vampirire ? Un tant soit peu étrange. Il se releva, réajustant sa cravate, le fixant avec un léger sourire aux lèvres, charmeur.

- Votre regard, votre jugement, ça n’est pas le premier que je le croise et chaque fois, j’en ris. Combien de kilo de viande vous mangez par jour ? Semaine ? Mois ? Années ? Vous êtes aussi cannibale que je suis, alors votre jugement, je le trouve hypocrite. Vous tuez pour manger, mais nous ne pouvons pas ? De plus, à la différence de vous, les humains et autres mangeurs de viandes, nous ne tuons pas toujours, nous sauvons parfois. Ce que vous, vous ne faites pas.

Il refusa le mouchoir, prenant le sien dans sa poche intérieure. Il ne voulait pas remercier ce jeune homme. Il retira le sang, reposa le mouchoir dans sa veste avant de s’approcher de lui. Beneditch refusa sa main d’un geste du visage. Il ne voulait paraitre malpoli, même s’il s’en moquait, finalement. Il n’aimait pas l’attitude désinvolte du sorcier et il se devait être sur ses gardes. Il s’installa près de lui, son regard charmeur osé sur lui.

- Je m’appelle Beneditch. Ce que je fais dans ses lieux ne vous regarde pas. Et vous ? Une envie soudaine de rentrer en contact avec un aïeul, dans le but d’augmenter votre pouvoir ou une discussion soudaine ?

Et il comprenait ce besoin. Lui-même aurait aimé parler à sa femme. Sa femme…qu’il retrouvé dans le regard de Juno. Il n’avait pas envie de répondre, parce qu’il n’avait aucune confiance en celui qui lui avait briser la nuque. Les bonnes manières, il aimait ça et lui, n’en avait visiblement aucune.




Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Jeu 28 Sep - 21:01

Amaël O'Connell a écrit:
Sorcerer and Vampire, Enemy or Friends ?

Je serai fidèle a ce que je suis et je le défenderai au prix de ma vie. Vous autres vampires, loups, hybrides ou encore humains qui se mettent en travers de ma route, vaut mieux pas pour vous que je vous tue !


Après avoir libéré ce vampire, je me doutais fortement qu'il n'allait pas être correct et courtois avec moi vu que je ne l'étais pas avec lui, entre le fait que je lui ai brisé la nuque pour défendre une sorcière et de l'avoir enchaîné par la suite pour un interrogatoire .

Il commença à me comparer à lui par rapport à ce qu'il est et ce que je suis en me disant qu'être vampire, c'était comme les humains qui mangeaient de la viande, vu sous cet angle, il n'a pas tout à fait tort.


« Et qu'est-ce qui vous dit que je ne suis pas cannibale, mais plutôt végétarien ? »

J’ai voulu lui mettre le doute sur moi, mais ça ne servait à rien vu qu'il s'en fout de ce que je dis ou encore que je le suis ou pas. Je me présentais en lui tendant qui me la rejeta d'un regard, ça me rappelle les clochards quand ils font la manche et que les passants l'ignore.
Mais il me dévoile quand même son identité, Beneditch. Je dois dire que je n'ai jamais entendu ce genre de prénom pour un homme, en même temps, c'est un vampire, à l’époque les noms et prénoms n'étaient pas trop original. Il n'a pas voulu me dire ce qu'il faisait ici sur le terrain de la magie, mais ses yeux ne peuvent pas mentir, il avait du chagrin, mais dû à quoi ? Je ne sais pas et je le saurais sans doute jamais jusqu'à ce qu'il me demande à mon tour.


« Je vais être honnête, même si de base cela ne te regarde pas non plus. Je suis venu voir ma grand-mère qui a été assassinée par un vampire il y a quatre ans. Elle était l'exemple qui m'était donné, forte et courageuse elle n'avait peur de rien et aujourd'hui elle n'est plus là. »


Je m'avançais vers sa tombe pour refaire fleurir, grâce à l'élément de la terre, les roses et les pivoines que j'avais planté quelques jours après sa mise en terre. Je me retournais en direction du vampire en lui disant le serment que j'ai fait pour qu'il comprenne pourquoi je hais les vampires.

« J'ai fait la promesse de retrouver l'assassin de ma grand-mère et de le tuer quoi qui l'en coûte. Voilà pourquoi les vampires et moi, nous ne sommes pas très amicales, enfin cela dépends les personnes. »

Je suis une vraie pipelette, mais au moins, ce vampire connaît ma motivation de ma haine envers les vampires. J'étais prêt à tout pour retrouver l'assassin, mais je ne voulais pas utiliser le soutien des Ancêtres, car je sais que je peux me débrouiller seul. Tout en essuyant mes larmes sans avoir eût le besoin d'avoir des sanglots, je me retourne vers Beneditch.

« Et maintenant que comptez-vous faire après ce que je vous ai fait, Beneditch ? »

J'étais curieux de savoir ce qu'il allait me faire suite à mon intervention, quelque peu dérivé, mais efficace.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 77
Message posté le Hier à 11:17

Be careful. I would take revenge.
Amaël ∞ Beneditch


Beneditch hésitait encore sur la marche à suivre. Il n’avait pas peur de la mort, parce qu’il savait que la mort, c’est lui qui lui donnerait. Cet air pseudo supérieur de par ses pouvoirs lui donnait un air risible et le vampire s’en délectait. Il n’était qu’humain. Un humain à pouvoir, mais un humain. Beneditch avait la force et la rapidité qu’en un battement de paupière, il tiendrait le cœur de ce sorcier dans la main.

Le vieux vampire plante son regard dans le sien, le défiant presque. Il n’a pas peur et il s’amusera sous peu de la musique qui proviendrait de son cœur. Qu’il pense avoir le dessus… Mais il n’a pas les quelques cinq cents ans de l’anglais.

- L’êtes-vous ?

Beneditch n’y crooit pas et il le montre. Qui plus est, s’il était réellement de ces « végétariens », aussi risible en vampire qu’en humain, il aurait la tirade adaptée. Jamais il ne se laissait démonter dans une pseudo joute oratoire, encore moins face à une poche de sang sur jambe. Non, il n’aime ni se nourrir, ni tuer les sorciers, mais il y a toujours une petite exception qu’il occulterait ou occultait, une fois le méfait accomplie.

D’un naturel attentif pour chaque chose, le vampire écoute. Il ne s’en moque pas, il est curieux, même si la détresse du sorcier, il tente de ne pas la comprendre. La perte d’un être cher ? D’une sorcière. Tout le monde perd un jour quelqu’un, ça ne doit pas nous empêcher de vivre et c’était le demi crédo qui résumé la vie du vampire.

- Si vous jugiez que ça ne me regarde pas, vous ne me l’auriez pas dit. Si vous en parlez, c’est que le manque se fait ressentir. Qui plus est, à l’un des représentants du meurtrier de votre aïeule.


Il pèse ses mots, parce que malgré lui, il se refuse à lui faire mal d’avantage. La souffrance, il la connait, il n’aime pas la partager, l’accentuer sans raison.

Le vampire assiste à ce petit tour de passe-passe, un sourcil arqué. S’il fait ça pour l’impressionner, il aurait fallu qu’il se lève plus tôt, comme…Quelques siècles plus tôt. Il est difficile d’étonner un ancien régent, marié à une sorcière, transformé par un originel, amis d’eux d’ailleurs.

Quand il l’entend, Beneditch peine à comprendre. C’est un combat hors norme et l’issue sera fatale.

- Donc, permettez-moi de résumer. Vous avez décidé de mettre votre vie entre parenthèse, de chercher un fautif au lieu de vivre votre vie, comme elle l’aurait sans doute voulu ? Vous avez décidé d’aller contre la mémoire de votre grand-mère ? Vous avez décidé, de mettre tous les vampires dans le même panier, pour une vile colère qui se terminera par votre mort, parce qu’en face du responsable, vous allez perdre vos moyens ? C’est pathétique.

S’il ne voulait pas faire mal, il savait pourtant le faire et jouer sur la corde sensible. Il avait eu un bon professeur en la personne d’Elijah, son créateur. Il aimait d’ailleurs, que Kol lui rappelle souvent que l’originel et lui se ressemblait. Il avait eu les manières, l’éducation et il appréciait Elijah pour sa similitude avec lui. Qu’il soit son créateur n’était qu’un point de plus.

Il voit les larmes sur les joues du sorcier et Beneditch n’en ressent aucune peine. Pas ce soir, non. Usant de sa vitesse, il se retrouve derrière le sorcier, le dos de l’humain collé contre son torse. Beneditch veut s’amuser. Son bras l’entoure rapidement, sa main se fige sur la nuque frêle de l’éphémère contre lui. Il rapproche sa bouche de son oreille, de sa nuque, son souffle s’amuse à attiser sa peau.

- Il me vient tellement d’idées. Profiter de votre corps serait une idée parfaite. Qu’en pensez-vous ?

Sa main ne sert pas sa nuque, elle n’est là que pour l’empêcher de tourner la tête. Beneditch ferme les yeux, il écoute les battements de son cœur, il profite de la fragrance délicate du sang qui coule en lui. Il s’amuse, tout simplement. Et c’est ce dont il a besoin de soir.




Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Hier à 15:53

Sorcerer and Vampire, Enemy or Friends ?

Je serai fidèle a ce que je suis et je le défenderai au prix de ma vie. Vous autres vampires, loups, hybrides ou encore humains qui se mettent en travers de ma route, vaut mieux pas pour vous que je vous tue !
Je ne savais pas que ma visite au cimetière aller partir en cacahuète, surtout à cause d'un vampire qui a attaqué une de mes consœurs, pourquoi je suis si curieux ?

Après avoir trop raconté ma vie de souffrance par rapport à la mort de ma grand-mère, ce vampire me la résuma en me disant que j'étais pathétique à consacrer ma vie à uniquement retrouver l'assassin de cette dernière et de ne pas assez en profiter ou encore de rendre hommage en sa mémoire.
Cela me désespère de ma part, mais il a raison, la vengeance ne résous jamais rien et nous rends encore plus cruel que l'on est déjà. Et le manque d'en parler à quelqu'un me fais terriblement souffrir, le manque de voir grand-mère me rends tellement nostalgique.
Je me sens terriblement seul depuis son départ.

Après lui avoir demander ce qu'il me réservait pour ce que je lui ai fait, je sentis une bourrasque derrière moi, c'était Beneditch qui par sa vitesse vampirique se mis derrière moi et me colla en me ligotant de son bras. Je sentais son souffle sur ma nuque qui me donna des frissons dans tout mon corps, tu m'étonnes qu'il dût apprécier de me faire peur.
Sur le coup, je ne comprenais pas ce qu'il voulait de moi que j'en écarquillais les yeux de surprises.

« Que voulez-vous dire par là !? Je ne comprends pas ! »

Sur le coup, je me posais énormément de questions :Cela me désespère de ma part, mais il a raison, la vengeance ne résous jamais rien et nous rends encore plus cruel que l'on est déjà.

Alors s'il veut être pervers avec moi faudra être un peu plus imaginatif que ça.

« Tenteriez-vous de me séduire Beneditch ? Je ne suis pas un homme facile, vous savez. Et je dois avouer qu'un cimetière n'est pas un lieu de rencontre approprié pour cela. »

Qu'allait-il faire à présent ? Je sens monté en moi une détermination flamboyante de savoir ce qu'il cherche en me disant ces propos.

Est-il sincère ou est-il juste en train de m'amadouer ?
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Friends, we need your feedback
» Rosen Vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Le Quartier Français :: Cimetière Lafayette-