Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Miles A. Treefire !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 "You're my new help" Feat Amaël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Mar 22 Aoû - 11:22





You're my new help, even if you don't want it




Courir, le faire courir, tel était sa passion. Kol Mikaelson était connu de ses ennemis pour ses remarquables chasse à l’homme. Il aimait semer la peur, faire naître l’appréhension dans le corps de ses victimes, les voir paniquer alors que lui marchait tranquillement, à quelques mètres derrière eux. C’était l’une de ses passions favorites, bien que son grand frère, Elijah, l’avait souvent réprimandé pour cette activé pour le moins sadique.

Cependant, ce n’était pas cette restriction qui empêchait Kol de récidiver. La preuve aujourd’hui. Il avait décidé de suivre, de traquer une jeune femme brune, d’une vingtaine d’année, pour calmer son appétit du soir. Elle s’était engagée dans l’un des chemins sinueux de la forêt, là où l’éclairage manquait. Kol avait affaire à une aventurière, ou à une imbécile qui ne prenait pas en compte les nombreux dangers de la ville de Louisiane. Une chose est sûre, c’est qu’il était dans son terrain de jeu. Il s’amusait alors à la suivre à une distance respectable, faisant craquer quelques branches d’arbre au sol pour la faire sursauter. Elle s’arrêtait, se retournait en serrant son gilet contre elle, exactement comme dans les scénarios classiques des films hollywoodiens.

Caché derrière son arbre, il entendait sa proie reprendre la route après un moment d’hésitation. Cependant, elle semblait marcher plus rapidement comme si elle voulait arriver au bout de ce sentier le plus rapidement possible. Kol laissa un rictus habiller ses lèvres et, à l’aide de sa vitesse surnaturelle, vient se placer directement devant elle. Comme prévu, elle n’eut pas le temps de freiner et le percuta de plein fouet, mettant ses deux mains sur son torse pour ralentir la collision. Elle fit deux pas en arrière, révélant une expression d’horreur sur son visage, tandis que Kol venait de croiser ses mains dans son dos, admirant la scène avec amusement.

-Vous devriez être plus prudente ma chère, ces bois ne sont pas très recommandés quand la nuit tombe. Dit-il en faisant un pas vers elle. En revanche, puisque vous êtes là, vous allez m’aider à accomplir ma faim. Un sourire macabre se dessinait sur ses lèvres.

Sans hypnotiser sa proie pour ne pas qu’elle crie, il se jeta sur elle, transperçant sa fine peau du cou à l’aide de ses canines pointues et coupantes. Elle se débattait, criait, mais cela n’empêchait pas Kol de savourer le doux liquide chaud qui s’écoulait dans sa gorge.
Cependant, une odeur le dérangea. Ils n’étaient pas seuls…Non, un sorcier semblait être ici, sans doute alarmé par les cris. Kol retira ses canines, laissant sa victime inconsciente tomber sur le sol. Alors qu’il essuyait ses lèvres à l’aide de la manche de son pull, il regardait les horizons et arrêtait son regard sur un arbre, là où l’odeur était la plus forte.

-Les curieux non plus ne sont pas les bienvenus non plus. Affirma-t-il en s’approchant de l’arbre. Cependant, vous pourriez également aider à calmer ma faim.

Il se positionna devant le jeune sorcier brun. Il le détaillait de haut en bas avec un regard quelque peu supérieur avant de venir, dans un mouvement brusque, serrer sa gorge avec sa puissante main pour qu’il reste collé à l’arbre. Il allait, tout comme cette femme toujours au sol, planter ses crocs dans son cou, lorsqu’il eut une espèce d’éclair de lucidité. S’il ne se trompait pas, il était sorcier, il pourrait lui apporter une grande aide.

-Dis-moi, tu es sorcier n’est-ce pas ?!


Sans relâcher la pression autour de sa gorge, il arqua un sourcil, attendant sa réponse. Si son odorat avait vu juste, ce jeune curieux aller devenir l'arme la plus précieuse que Kol avait jusqu'à maintenant. Il était prêt à employer la force si cet homme refusait de coopérer, et cela ne faisait pas peur à Kol, à vrai dire, il aimait ça.



by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Mer 23 Aoû - 3:42





You're my new help, even if you don't want it




Et zut, j'ai oublié d'aller cueillir des herbes médicinales dans la Forêt du Bayou pour les loups, a force de faire des batailles de meutes, ils ne cicatrisent pas encore des morsures de vampires.
Ces créatures de la nuit qui me répugnent énormément, boire du sang pour étancher leurs soifs, tuer pour le plaisir , s'amuser avec leur victime, c'est le pied comme ils disent, en plus je ne suis vraiment pas prudent d'aller dans la forêt la nuit, je risque de croiser du monde pas très agréable.

Une fois arriver dans la forêt du Bayou, je commençais à me diriger sur un des sentiers pour ensuite me glisser entre les ronces et les orties pour cueillir ces foutues plantes. Mais j'entends autre chose vers le sentier, j'entendais comme un homme et une femme, peut-être un couple qui se promène, enfin, c'est ce que je me disais jusqu'à ce que j'entends le cri de la femme, elle criait de douleur, une douleur tellement intense que je connais : un vampire. J'avance vers le sentier et je remarque entre les arbres le vampire et sa proie, je ne sais pas ce que je dois faire dans ce genre de situation, je me cache derrière le plus gros arbre que j'aperçois et d'attendre le bon moment.

-Les curieux non plus ne sont pas les bienvenus non plus. Affirma-t-il en s’approchant de l’arbre. Cependant, vous pourriez également aider à calmer ma faim.

Et merde, il m'a repéré à mon odeur, il faut que je coure et vite. Trop lent, j'ai oublié qu'il était très rapide celui-là, mais c'est curieux son visage ne m'est pas inconnu, je suis sûr que je le déjà vu.
D'un mouvement brusque, il m'attrapa la gorge d'une force que je pouvais à peine respirer et le voyant se rapprocher de mon cou tout en montrant ses canines, je le vois qu'il s'arrêta d'un coup et me regarde.

-Dis-moi, tu es sorcier n’est-ce pas ?!

Sans déconner, tu as senti mon odeur de sorcier et tu as encore des doutes, c'est pathétique. Et ne te gêne pas sert encore plus fort mon cou comme ça, je ne pourrais pas te répondre, il sert encore et encore. Bon, il est temps de passer à la manière, c'est-à-dire la magie au moins je pourrai à nouveau respirer et il aura sa réponse.

-Lectare sel vepe !

Un sort de télékinésie ! Par la pensée, je le projette d'une violence contre l'arbre qui était en face de moi qu'il me lâcha par surprise de mon geste. J'ai juste eût le temps de reprendre une grande respiration pour ensuite me créer une barrière de protection limitée, le temps de causer au moins.

-Et bien comme tu vois, oui, je suis un sorcier et tu n'as goûté qu'une partie de mes pouvoirs, tu veux goûter l'autre partie, peut-être ? Mais je te le dis de suite, c'est la plus désagréable.

Je le regardais de la tête au pied et prêt à me défendre en me demandant qui était ce mystérieux vampire dont la tête me parlait énormément. Si ça se trouve, c'est un vampire très ancien que j'ai vu dans des ouvrages du musée, c'est fort probable, on a beaucoup de vampire qui viennent récupérer leur bien après une centaine d'années de silence morbide. Non seulement, je le regardais, mais je faisais attention également à cette femme qui était à l'agonie, fallait que je me dépêche d'agir pour pouvoir l'aider et vite !



by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Jeu 24 Aoû - 18:20





You're my new help, even if you don't want it



Il y a bien une chose que Kol détestait c’était la résistance. Il n’aimait pas lorsqu’une personne contredit ses paroles, lorsqu’une fille résistait à ses charmes pourtant successeur en temps normal, ou pire encore, qu’un adversaire l’attaque…Comme venait de faire ce sorcier. Il avait à présent la confirmation qu’il était bien de cette espèce-ci…Espèce qu’il détestait. Bien que sa petite-amie était une sorcière, c’était sans doute la seule personne de ce rang qu’il appréciait. Les autres ? Il voulait les éviter le plus possible, ou les manipuler pour arriver à ses fins.

Voilà pourquoi il avait senti sa rage monter lorsqu’il se fit propulser par une force invisible sur l’arbre derrière lui. Le choc n’avait pas été très violent pour un Originel de son âge, mais sa fierté avait pris un coup. Se faire à ce point maitriser par un stupide sorcier l’agaçait. D’autant plus que cet énergumène s’amusait à le menacer. Vraiment ? Menacer un Originel ? Il fallait avoir du culot.
Kol se releva sans problème en affichant l’un de ses plus mauvais rictus. Il posait ses mains sur ses hanches, hochant la tête pour « accepter » les paroles du sorcier. Du moins c’est ce qu’il faisait croire.

-D’accord mec, tu as gagné ! S’exclama-t-il en lui tournant le dos, prêt à quitter les lieux.

Il aimait jouer avec ses victimes, leur faisant croire qu’elles étaient plus fortes que lui…Alors que c’était exactement tout le contraire. Ce sorcier allait sans doute ressentir de la fierté pour avoir réussi à faire « fuir » son agresseur, mais il était bien loin de la vérité. Il lui donnait tout simplement un faux-espoir. Après quelques mètres, Kol s’arrêta, et se retourna vers Amaël qui s’apprêtait à aller voir cette jeune fille toujours inconsciente, dont Kol avait oublier l’existence. Il lâchait un rire froid, presque sarcastique, avant de reprendre la parole.

-Tu ne pensais tout de même pas que j’allais te laisser seul. Vois-tu , il s’avançait de nouveau vers lui,  menacer un Originel n’était pas très futé de ta part. Tu sais, étant un Mikaelson, j’accepte plutôt très mal ton petit sort gentillet dont j’ai été la victime.

Il attrapa l’index du sorcier, et le brisa à l’aide d’une simple
pression. Ce n’était pas la pire douleur, nous sommes d’accord, mais au plus il attaquera, au plus Kol augmentera les blessures. C’est quelque chose pour laquelle il est extrêmement doué. Faire monter doucement la peur, la pression chez sa victime, était presque dans tous les cas, successeur.

-Puisque tu es sorcier, j’ai bien pu le constater, tu vas me rendre quelques services. Il posa sa main sur son épaule Oh je ne te demande pas ton consentement, je m’en fiche pas mal camarade. Cependant, si tu refuses. il plaça sa main autour de son poignet Je le casserai, je briserai ton bras, ta jambe, tes pieds devrais-je continuer ou as-tu compris que je ne céderai pas ? Demanda-t-il d’un ton agacé.

Kol planta son regard dans celui du sorcier, lui montrant qu’il n’était pas près de céder. Il s’en fichait pas mal de sa santé. S’il refusait de coopérer, il le tuerait sur le champ et irai trouver un autre sorcier, jusqu’à temps qu’il trouve le bon. A vrai dire,  ce ne sera pas son premier meurtre, et encore loin son dernier.




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Jeu 24 Aoû - 19:38





You're my new help, even if you don't want it



Je le voyais en train de s'énerver, je le voyais dans son regard qu'il bouillait de l'intérieur à la limite de me trancher la gorge, mais soudainement, il se mit en position comme s'il allait partir et tout en hochant la tête, il me dit « - D'accord mec, tu as gagné ! » En se tournant et prêt à partir.

C'est tout ? Je m'attendais à mieux de la part d'un vampire comme lui, à moins qu'il me tende un piège pour mieux me dissuader, je reste prudent avec les vampires, ce sont tous des menteurs et briseurs.
Piège ou pas piège, il fallait que j'aille aider cette femme qui se vider de son sang. Quelques secondes après j'entends le Vampire revenir en poussant un rire aussi diabolique qu'il ne l'est lui-même. Je me retourne brusquement en me mettant devant cette femme qui n'en avait plus pour très longtemps à vivre si elle continuée à saigner ainsi.

-Tu ne pensais tout de même pas que j’allais te laisser seul. Vois-tu, il s’avançait de nouveau vers lui, menacer un Originel n’était pas très futé de ta part. Tu sais, étant un Mikaelson, j’accepte plutôt très mal ton petit sort gentillet dont j’ai été la victime.

Un Mikaelson ?! J'ai défié un Mikaelson ? Mais qui est ce ? Je ne le connais dans cette famille si bien connu dans la Nouvelle-Orléans, cette famille maudite par leur propre mère. Je remercierai jamais assez cette sorcière de m’avoir prêter le livre de magie de cette famille pour en apprendre davantage.

-Toi un Mikaelson ? Me prendrais-tu pour un idiot ? Les seuls Mikaelsons que je connais sont Elijah et Rebekah, les vampires originels ainsi que cet hybrid Klaus, qui pour moi est l'erreur de cette famille. Alors qui es-tu toi, menteur ?

À peine demandée qu'il se jetât sur moi, m'attrapa l'index et me le brisa. Quelle ordure ! Il me le paiera de sa vie ce suceur de sang.

-Puisque tu es sorcier, j’ai bien pu le constater, tu vas me rendre quelques services. Il posa sa main sur son épaule Oh, je ne te demande pas ton consentement, je m’en fiche pas mal camarade. Cependant, si tu refuses. Il plaça sa main autour de son poignet je le casserai, je briserai ton bras, ta jambe, tes pieds devrais-je continuer ou as-tu compris que je ne céderai pas ? Demanda-t-il d’un ton agacé.

Franchement, il croit me faire peur avec ses menaces, c'est très mal me connaître, je n'ai ni peur des vampires ni de la mort. Mais bon par pure curiosité avec cette douleur atroce à mon doigt, je vais lui accorder mes services.

-Et si pour commencer, tu me disais ton prénom ? Moi, je m'appelle Amaël O'Connell , même si je sais que tu t'en fiche royalement, je tiens à savoir ton prénom, car si tu es vraiment un Mikaelson , c'est ma vie qui est en jeu. Et pourquoi aurais tu besoin de mes services ?

Je répliquais avec calme et motivation de savoir qui était ce membre de cette famille maudite. Bien entendu, je n'avais pas le choix d'accepter, mais d'un sens, je me dis que dans un cas ou dans un autre , ma vie est devenu un jeu de vie ou de mort, mais crois mon cher je ne perdrai pas cette partie.




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Sam 26 Aoû - 17:15





You're my new help, even if you don't want it



Kol détestait l’autorité, les ordres, et la résistance. On l’avait bien compris. Mais il détestait aussi une chose clé pour lui : Qu’on adresse des paroles vulgaires envers sa famille. Certes, comme tout bon Mikaelson, il avait critiqué ses frères, ses sœurs dans leur dos, mais aussi en face d’eux. Il détestait l’hypocrisie et ne se cachait pas pour dire les quatre vérités à sa famille, même si celle-ci réagissait plutôt mal à cette vérité soudaine. Mais qu’importe, il n’en faisait qu’à sa tête.

Voilà pourquoi l’originel avait plutôt mal réagit lorsque cet Amaël avait insulté son grand frère, Klaus. L’ayant qualifié d’erreur de la famille Mikaelson, Kol avait vu rouge, se disant que Mikael, son père, disait exactement la même chose de lui. C’est donc pour cette raison que l’Originel avait décidé de donner une petite leçon à Amaël, en lui brisant le doigt. Chose basique pour lui.

Le brun eut failli tomber à terre lorsque le sorcier lui annonçait qu’il ne le connaissait pas. Vraiment ? Après tous les meurtres de masse qu’il avait faits, après tous les traumatismes qu’il avait créés, après toutes les personnes qu’il avait transformées, il n’avait jamais entendu parler du renard sauvage de la fratrie ? Blessant.

Kol, dans un premier temps, ne répondit pas aux questions du sorcier. Il se contentait de fusiller le jeune homme du regard avant de partir s’installer sur un tronc d’arbre tombé lors d’un abatage, ou d’une tempête. Il ramassait une fine branche d’arbre, et s’amusait à retirer les quelques feuilles qui avaient survies à la chute.

Lorsque Amaël commença à se présenter, Kol leva les yeux au ciel en jetant la branche à terre. Il se leva brusquement en soupirant, regardant le jeune sorcier.

-Oh s’il te plaît, qui tu es ne m’intéresse absolument pas. La seule raison que tu sois encore en vie, c’est pour que tu me rendes un service dont je ne vais rien te dire, du moins, pour l’instant. Il posait ses mains sur ses hanches, haussant les sourcils. -Ne pas me connaître est presque honteux mon cher Amaël. Tu n’as jamais entendu parler du psychopathe des Mikaelson, du rebelle, du fougueux Originel ? Du frère le plus impulsif de sa fratrie ? Il penchait sa tête sur le côté. Tu n’as jamais entendu parler de Kol Mikaelson ?

Une fois son petit discours terminé, il passait son bras autour des épaules du sorcier et le forçait à avancer dans sa direction. Il enjambait le corps de sa première victime et se dirigeait vers la sortie de la forêt. Il enleva son bras autour de ses épaules et le poussait légèrement pour qu’il soit devant l’Originel, afin de garder un œil sur lui.

-C’est assez ironique comme situation non ? Tu ne me connais pas, je ne te connais pas, c’est plutôt contraignant. Cependant, je ne vais pas te cacher des choses mon ami, après avoir rendu ton petit service, je me ferai un plaisir de te tuer, bien comme il faut.

Il tapotait « amicalement » l’épaule du sorcier en souriant fièrement. Il retrouvait ses pulsions meurtrières, qui s’étaient comme réveillés après son « retour à la vie ». Il était plus violent, plus affamé de sang, de meurtre. Il redevenait le monstre qu’il avait été, le psychopathe qui terrifiait une ville entière, le tueur qui ravageait une population entière. Oui, Kol Mikaelson était bien de retour en ville...

Et nous n’avons pas fini d’entendre parler de lui…





by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Lun 28 Aoû - 20:24

Kol Mikaelson a écrit:




You're my new help, even if you don't want it



Une fois ma présentation faite, ce vampire me regarda de haut et commença à levé les yeux au ciel et me fixa comme s'il s'en foutait.

-Oh s’il te plaît, qui tu es ne m’intéresse absolument pas. La seule raison que tu sois encore en vie, c’est pour que tu me rendes un service dont je ne vais rien te dire, du moins, pour l’instant. Il posait ses mains sur ses hanches, haussant les sourcils. Ne pas me connaître est presque honteux mon cher Amaël. Tu n’as jamais entendu parler du psychopathe des Mikaelson, du rebelle, du fougueux Originel ? Du frère le plus impulsif de sa fratrie ? Il penchait sa tête sur le côté. Tu n’as jamais entendu parler de Kol Mikaelson ?

Ce jeune homme est Kol Mikealson ?! Le petit ami de notre régente ? Il n'est pas très chaleureux comme garçon. Bien entendu, j'en ai déjà entendu parlé grâce a des ouvrages de la bibliothèque, on le surnomme « le boucher » tellement sa soif de sang était intense et meurtrière. Je ne sais pas ce qu'elle lui trouve à Kol, mais après elle l'a connu sous une autre forme, elle m'as raconté cette histoire des maintes et des maintes fois. Après tout, je suis son second.
Il me força à me lever, m'attrapa mes épaules et me fait avancer jusqu'à la sortie de la forêt du Bayou en laissant le cadavre de cette femme. Monstre qu'il est cela ne m'étonnes pas mais la femme était déjà morte et je me retourne pour ne pas le quitter du regard.

-Donc tu es Kol Mikaelson, je ne suis pas surpris d'un sens par ici, c'est un bon lieu de chasse ici. Donc tu es celui qui avait pris le corps de Kaleb Westphall, c'est cela ?

Il ne m'écoutait pas, mais je savais que c'était lui et je l'écoutais encore une fois, mais je n'osais pas le regarder dans les yeux par peur qu'il utilise l’hypnose et qu'il m'oblige à me tuer.

-C’est assez ironique comme situation non ? Tu ne me connais pas, je ne te connais pas, c’est plutôt contraignant. Cependant, je ne vais pas te cacher des choses mon ami, après avoir rendu ton petit service, je me ferai un plaisir de te tuer, bien comme il faut.

Il ose m'appelait mon ami alors qu'il veut a mort après le service donné, autant en finir de suite au pire que de me faire attendre la mort. Durant ce temps, j'essayais de me soigner l'index avec une formule de guérison, mais c'est très dur de me concentrer.

-Ironique ? Je confirme, oui ! Le dessus, je suis d'accord avec toi. Mais tu oublies une chose Kol, je suis le second de Davina qui, comme tu le sais, est notre régente à nous autres sorciers. Je pense qu'elle n’apprécierait pas trop que tu me tues juste après ce fameux service.

Il tapota l'épaule en douceur comme un bon pote mais j'étais pas prêt à être son ami, du moins c'est ce que je pense. Je me demande ce qu'il attend de moi, mais une chose est sûre, je suis dans le pétrin !





by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Dim 3 Sep - 10:58





You're my new help, even if you don't want it




L’Originel était assez fier de lui lorsqu’il comprit qu’Amaël n’allait plus poser de difficultés pour élaborer son plan, du moins, c’est ce qu’il espérait. Ses menaces, comme pour la plupart du temps, avaient fonctionnées. Dans le cas contraire, Amaël serait déjà un cadavre que les corbeaux, les charognards de la forêt auraient commencé à déguster.

La forêt commençait à se fondre peu à peu dans l’obscurité, et, si nous n’étions pas un bon connaisseur des lieux, il était très facile de se perdre parmi la multitude d’arbres, de rochers, de croisement. Fort heureusement, Kol connaissait les lieux comme sa poche. La forêt était son terrain de jeu favori pour les chasses, comme Amaël a pu constater ce soir.

Ce même sorcier venait tout juste de lui rappeler la mauvaise, mais à la fois la merveilleuse expérience qu’il avait eu dans le corps de Kaleb. « Visiblement, il savait quelques trucs sur moi » Se dit Kol pour lui-même. C’est dans ce corps de sorcier, que Kol avait découvert la sublime Davina pour laquelle il était tombé amoureux. Cependant ce fut une expérience également tragique car il mourut une seconde fois dû à un sortilège que son frère, Finn, lui avait administré. De plus, étant sorcier, il se sentait beaucoup moins puissant que lorsqu’il était un Originel. Lui qui était toujours à la recherche du pouvoir, de la force, de la puissance, se trouvait bien faible dans ce stupide corps de sorcier.

L’Originel ne préféra pas répondre à sa remarque, il n’en avait pas envie. Il n’avait pas envie d’exposer son passé, sa vie privée à un sorcier comme Amaël, surtout qu’il allait mourir dans peu de temps. Du moins, c’est ce que Kol avait prévu.

-Ironique ? Je confirme, oui ! Le dessus, je suis d'accord avec toi. Mais tu oublies une chose Kol, je suis le second de Davina qui, comme tu le sais, est notre régente à nous autres sorciers. Je pense qu'elle n’apprécierait pas trop que tu me tues juste après ce fameux service. »

Kol s’arrêta immédiatement, faisant ainsi arrêter Amaël en mettant sa main sur son épaule. Disait-il vrai ? Ou disait-il cela pour sauver sa peau ? Kol était quelque peu perdu, car, le sorcier disait vrai. Davina n’accepterait jamais le meurtre d’Amaël, et cela risquerait de créer des tensions au sein du couple. Il venait à peine de retrouver sa dulciné qu’il devait faire face à un problème de taille. Tuer Amaël pour qu’il ne parle à personne du service, ou le laisser en vie…

Il plissait les yeux, se rapprochant du sorcier. Il cherchait la moindre étincelle de mensonge dans son regard, le moindre éclat rieur qui lui ferait comprendre que tout ceci était faux. Mais il n’y avait rien, hormis de la sincérité. Cependant, il ne s’avouait pas vaincu, loin de là, surtout face à quelqu’un nettement inférieur à lui.

-Davina trouvera un autre second camarade ! Dit-il d’une voix légèrement rieuse -Elle ne s’attache pas facilement aux gens, alors je suis sûr qu’elle ne te porte pas dans ton cœur, et que ta mort lui fera une sensation…de néant.

Il sourit à Amaël, fièrement, comme toujours. Il le poussa de nouveau pour le refaire marcher. Malgré que son sourire était comme collé sur ses lèvres, il cogitait beaucouo à propos de Davina. Il ne voulait pas qu'elle s'éloigne de lui dû à son mauvais geste envers son second.





by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Dim 10 Sep - 11:06





You're my new help, even if you don't want it



Suite à mon annonce de ce que j'étais par rapport à Davina, Kol s'arrêta brusquement et se sentait perdu., j'avais peut-être réussi à le dissuader de me tuer après tout. Il se rapprocha de moi me regardant droit dans les yeux avec son air supérieur qui me faisait ni chaud ni froid.

-Davina trouvera un autre second camarade ! Dit-il d’une voix légèrement rieuse -Elle ne s’attache pas facilement aux gens, alors je suis sûr qu’elle ne te porte pas dans ton cœur, et que ta mort lui fera une sensation…de néant.

Il oserait me tuer malgré ce que je lui est avoué à propos de moi et ma régente, il est vraiment horrible cet homme. J'étais décomposé de l'intérieur, mais je pense que Kol l'a remarqué que je commençais vraiment à avoir peur.

"-Où m'emmènes-tu ? Et dis moi ce que tu attends de moi alors ?"

Je lui posais l'ultime question qui je pense semblait fatal pour moi vu qu'il me regardait avec insistance semblant vouloir dire « Mais tais-toi et avance ou je t'arrache la langue » et vu que j'en ai besoin pour parler et prononcer mes sortilèges pour guérir ce n'était pas le moment approprié pour que je sois muet. Au final, j'ai réussi à guérir mon index grâce à une formule que Davina m'avait appris et nous venions de quitter la Forêt du Bayou pour aller vers une voiture, la sienne, je présume.

L'atmosphère oppressante commencée à m'étouffer de peur et Kol en ricaner, tu m'étonnes les Originels s'amusent au lieu de respecter dans leurs responsabilités.

Que vas t'il me demander de faire pour lui et pourquoi ? Ou bien pour qui ?




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Sam 23 Sep - 14:00





You're my new help, even if you don't want it



Continuant sa route, Kol resta longuement silencieux. Il repensait aux propos d'Amaël, qui, il fallait l'avouer, travaillait ses pensées. En ce moment précis, il ne savait plus quoi faire avec Amaël. Il en avait besoin, comme un être humain avait besoin d'air, mais il allait sans doute créer une brèche dans sa relation avec Davina.
Où il pouvait hypnotiser Amaël pour qu'il oublie tout...une fois fini.

-Où m'emmènes-tu ? Et dis moi ce que tu attends de moi alors ?"

Oh ça mon garçon, tu l'apprendras très rapidement, se dit l'originel pour lui-même. Sans lui adresser un seul mot, il poussait le sorcier vers son 4x4 vêtu d'un élégant noir, pour qu'il monte dedans. Il démarra et se dirigeait vers le cimetière Lafayette, le lieu presque culte des sorciers de la Nouvelle-Orléans. Pas une seule journée ne passait sans qu'un ou plusieurs sorciers ne viennent effectuer un sort. Un cimetière était supposé resté un lieu morbide, silencieux, mais celui-ci restait bien animé.

Tout en regardant du coin de l’œil Amaël, il daigna enfin lui adresser la parole.

-Quel lien entretiens-tu avec Davina ? Outre le fait que tu es son second, est-elle ton amie ? *Demanda-t-il, une pointe de jalousie dans sa voix.

Accélérant, comme s'il laissait sortir ce mélange de haine et de jalousie, il doublait dangereusement les nombreuses voitures qui n'avançaient pas assez vite pour lui. Il avait beaucoup de mal à supporter que Davina fréquentait avec d'autres hommes que lui, même si c'était une simple relation d'amitié.

Arrivés au cimetière, plongée dans l'obscurité, Kol demanda au sorcier de descendre de sa voiture.

-A présent tu as ta réponse mon ami ! *S'exclama-t-il en passant son bras autour des épaules de Amaël, un sourire narquois aux lèvres. Tu vas pouvoir me montrer tes incroyables talents de magicien !

Pas après pas, ils rentrèrent un peu plus dans le lugubre cimetière, où les corbeaux, hautement perchés sur les cryptes, regardaient d'un air intrigué les deux visiteurs.








by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Dim 24 Sep - 4:46





You're my new help, even if you don't want it



On continua à avancer vers cette voiture, un magnifique 4x4 noir, et bien, on peut dire qu'il ne se refuse rien l'Originel. Il poussa sur le côté passager de la voiture et prit la route en gardant un œil sur moi. Et il me posa la question du lien que j'ai avec Davina mis à part le fait que je sois son second pour la confrérie des sorciers.

« Je te rassure tout de suite Kol, Davina n'est pas assez masculine à mon goût. Et puis pour répondre à ta question comparé aux autres sorciers de la confrérie je suis le seul qui la comprends vraiment et pour ma part, je suis son ami, son second et son confident. »

Je sentais qu'il était jaloux, j'aurais dû jouer avec ses nerfs en lui disant que je tournais autour d'elle pour la séduire, mais vu qu'il est non seulement dangereux en tant que vampire, en tant que conducteur il est pas mieux. Arrivé à destination, il me demanda de sortir de la voiture et je ne pensais qui m’emmènerait à l'endroit où j'ai rencontré Davina pour la première fois.
Me reprenant autour de son bras, il me souriait avec un air amusé et je le regardais avec mépris, mais je m'attendais pas à ce qu'il allait me demander, lui montrer mes pouvoirs !

« Pourquoi tu veux que je te montre ce que je sais faire ? Qu'est-ce que tu as à y gagner ?»

Je lui posais tellement de questions que je me fatiguer moi-même à parler avec ce vampire.
Mais bon avant de lui montrer ce dont j'étais capable, je lui disais que j'étais télékinésiste et élémentaire. Bien entendu, il voulait me voir à l'ouvrage alors je me lançais dans ce qu'il souhaitait voir.

Je commencé avec le sortilège basique de faire léviter les roses déposés sur les tombes du cimetière, jusque-là rien d'extraordinaire, tu me diras. Mais mes vrais dons allés arriver à grands pas.
Pour le feu, j'ai juste allumé les torches qu'il y a dans la zone où on était.
Pour l'eau, j'ai juste fait pleuvoir dans la même zone pour faire éteindre les torches que je venais d'allumer.
Pour la terre, j'ai fait quelque chose d'assez soft, je ne voulais pas lui montrer la totalité de mes pouvoirs, je faisais une pousse de tulipe près de la tombe de ma grand-mère.
Et enfin, pour l'air, j'ai voulu jouer malin en lui donnant une petite trouille, j’invoquais une grosse bourrasque me faisant lever du sol et me faisait lever haut dans le ciel qu'on me voyait à peine et avec le brouillard,on ne me voyait pratiquement plus.

En redescendant sur le plancher des vaches, je le vois de dos et je le surprends même si je pense qu'il savait que j'étais là.

« Surpris que je ne me sois pas enfui, Kol Mikaelson ? Alors, le spectacle t'a plu sinon ? »

J'ai voulu détendre l'atmosphère pour pouvoir moins stresser et lui prouver que même un originel ne me fait pas peur.

Au final, j'ai hâte de savoir ce qu'il va me demander !




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Lun 25 Sep - 9:35





You're my new help, even if you don't want it



Jaloux, oui, Kol l'était, il ne pouvait pas le cacher. Il détestait qu'un autre homme s'approche trop de Davina, même si cette personne était son meilleur ami. C'était comme maladif, instinctif, innée chez lui. Il voyait rouge lorsque sa petite protégée n'était pas accompagnée par lui, juste par lui.

Amaël avait été chanceux de se rattraper aussi vite et aussi agilement car s'il avait avoué avoir un faible pour la jeune sorcière, l'Originel n'aurait pas hésité une seule seconde à le tuer, et aurait sans difficulté trouver un autre sorcier pour ce sort. Tuer oui, était sa spécialité.

Le fait qu'Amaël soit également toujours en parfaite santé était grâce à ses talents cachés que Kol n'avait pas encore vu. Le jeune homme qui paraissait faible à première vue, était en réalité un sorcier tout aussi puissant que Davina. En effet, Amaël venait de lui faire une démonstration sans faute de ses talents. Les roses, le feu, l'eau, l'air, la terre, tout était absolument passé entre les mains du sorcier. Il s'était même risqué à envoyer une forte bourrasque de vent sur Kol, qui, par réflexe, ferma les yeux.

« Surpris que je ne me sois pas enfui, Kol Mikaelson ? Alors, le spectacle t'a plu sinon ? »

L'originel ouvrit ses yeux en passant une main dans ses cheveux pour les remettre convenablement avant de se retourner vers un Amaël joyeux. Il appréciait secrètement son courage, car, comme il l'avait dit, il ne s'était pas enfui, comme la plupart des sorciers auraient fait. Il passait devant le jeune homme en plissant les yeux, avant de reprendre la route pour se diriger vers le fond du cimetière.

-Veux-tu s'il te plaît, garder tes petites blagues pour toi. Ne te réjouis pas de tes talents, tous les sorciers débutants savent le faire ! Cracha-t-il, alors qu'il pensait exactement l'inverse. Tu pourras te réjouir, silencieusement, lorsque tu auras fini ce que je te demande de faire.

Son ton était froid, sec, presque dangereux. Un signe distinctif dans la famille Mikaelson lorsque l'on voulait arriver à ses fins. Rester autoritaire, sans pitié, sans faiblesse. Sur ce point, il ressemblait comme deux gouttes d'eau à ses frères, pour l'une des rares fois.  

Il rentrait à présent dans une crypte lugubre, qui ne présentait aucune forme de sympathie, et qui pouvait être le lieu parfait lors des soirées d'Halloween. Deux jeunes sorcières étaient justement déjà présentes, lisant tranquillement un vieux et poussiéreux grimoire. L'originel arriva, détendu, et brisa, sans hésitation, la nuque des deux sorcières, avant de donner un coup de pied dans les corps inertes pour les éloigner de l'îlot central.

-Alors ! Commença Kol en claquant dans ses mains. Trouve moi un sort, ou un poison qui pourrait affaiblir très largement le nouveau roi de cette bloody ville, Marcel..Il lança les quelques grimoires qui était présents vers Amaël, avant de reprendre d'un ton encore plus froid -Ne me dis pas que tu as peur des représailles car tu finiras, Davina ou non, comme ces deux sorcières au sol. Bon travail ! S'exclama-t-il en tapotant l'épaule du sorcier, avant de sortir de la crypte.

Patientant à l'extérieur de la crypte, comme un bon garde du corps le ferait, il observait et écoutait les environs pour voir s'il n'avait pas été suivis par un quelconque ennemi. Que Niklaus le croit ou non, il était bien déterminé à aider son frère.








by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Lun 25 Sep - 13:56





You're my new help, even if you don't want it



Après avoir fait mon petit spectacle de magicien, Kol me demanda de ne pas me réjouir trop vite, quel rabat-joie celui-là, on n'apprécie plus la magie de nos jours, qu'elles soit réelles ou même la prestidigitation pour les magiciens de pacotille.

Il reprit la route pour aller vers les cryptes qui sont les plus sombres et les plus lugubres de ce cimetière. De ce pas, je le voyais entrer dans l'une d'elles, s'attaquant à deux de mes consœurs en brisant leur nuque, d'habitude, c'est ma spécialité de faire ça, mais aux vampires. Peut-être qu'il a cru m'attendrir ou même me faire prendre conscience que j'allais pleurer sur leurs sorts, mais ces deux sorcières était des rebelles de la confrérie ou bien était-ce un message disant que j'étais le prochain sur la liste.

Après son entrée fracassante dans la crypte, il me dit enfin ce qu'il attendait de moi. Il veut que je fasse un sortilège assez puissant pour Marcel pour l'affaiblir. Il me lança les grimoires des deux rebelles plus un autre qui je pense est l'un des grimoires de sa famille, mais je n'en suis pas sûr.

« Permets-moi une question, pourquoi veux-tu qu'il soit faible à un tel point ? »

C'est vrai, je me demandais ce qu'il voulait faire de Marcel, ce vampire qui a tué les sorcières lors de son règne sur la Nouvelle-Orléans. C'est fou ce que les ouvrages et les photos ont comme effet de réveiller la curiosité en moi.

D'un ton encore plus froid, il me menace en disant que j'ai peur des représailles de ce qu'il m'arriva avec ou sans le soutien de Davina. Honnêtement, depuis qu'on est arrivé au cimetière, la peur en moi s'est éteinte, j'ai repris confiance en moi et j'avais une motivation.

« Mon Cher Kol, rétorquais-je en ramassant les grimoires et me dirigeant vers l’îlot central auquel l'originel m'attendait, je te rappelle une petite chose. La mort m'a retiré deux personnes que j'aimais sauf que l'une d'elles ne respire plus et que l'autre soit devenu un vampire. Alors si j'avais peur des représailles, je ne serais pas ici, je n'ai pas peur de la mort et encore moins de la famille Originel. Maintenant si tu veux bien m'excuser, peux-tu sortir de la crypte, ce sera plus utile pour moi de me concentrer. »

Je dois dire que je suis surpris de ma part, mais aussi de la part de Kol, car il sortit de la crypte en restant devant tel un vigile de boite de nuit. Je pense que Kol à un bon fond en lui, après tout, il est amoureux de Davina et surtout, il est jaloux alors que je suis un de ses amis homo, décidément entre Joshua et moi , il en manque plus qu'un et c'est bon, on peut faire un boys band.

Toute la nuit, j'étudiais les grimoires que Kol m'a trouvés pour trouver cette formule capable d'affaiblir ou encore mieux de tuer Marcellus Gerard. Je cherchais entre les potions et les sortilèges, mais je n'ai trouvé aucun sort suffisamment puissant ou malin pour vaincre ce vampire. Jusqu'à ce que je me rappelle que je peux créer du poison avec de la Veine de Vénus. Mais je n'en ai pas sur moi donc il faut impérativement que je trouve autre chose.

Et j'ai eût une idée, je pourrais très bien enfermer son esprit dans la chambre de chasse avec celui de Kol, je tiens pas à ce que Marcel me recherche pour ce que j'ai fait.

« Kol ! Je pense que j'ai trouvé. Disais-je en lui expliquant d'abord l'idée du poison des vampires et ensuite celle de la chambre de chasse. Qu'en penses-tu ? »

Je le voyais hésité et c'était normal, mais c'est un originel après tout. Un originel aurait peur d'un simple vampire ?




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Mar 26 Sep - 19:50




You're my new help, even if you don't want it




La nuit noire, la nuit dangereuse, la nuit de tous les possibles était tombée sur la Nouvelle-Orléans. Tout, absolument tout pouvait se passer dans ce type de soirée, où l'adrénaline, l'amour, la tentation nous poussait à faire des choses parfois absurdes, parfois intelligentes qui changeront à jamais le cours de notre vie.

La nuit, là où l'obscurité masquait tous les problèmes, toute la pollution de la ville, toutes les horreurs que pouvait réserver une nuit d'hiver glaciale.

La nuit, le moment préférée de Kol. Dans cette période, il avait fait pas mal de meurtres, de massacres, parfois de viols, il fallait le dire. Enfin, c'était du passé, du très vieux passé qui était à présent enterré sous d'immenses masses d’anecdotes et de rencontres.

Kol restait, comme un bon chien de garde ferait, à l'entrée de la crypte, pour surveiller les environs. Il n'aimait absolument pas ce rôle, mais il fallait bien qu'Amaël travaille en sécurité. Il ne voulait pas qu'il meure, du moins, pas maintenant. Après sa tâche terminée, peu importe ce que Amaël subissait, il s'en ficherait royalement.

L'Originel commençait à devenir impatient, en bon patient qu'il était, car Amaël prenait bien trop de temps pour chercher un stupide sort, à son goût. Fort heureusement, le sorcier l'interpella, lui disant qu'il avait (enfin) trouvé le bon sort.

Il écoutait les propositions du sorcier, qui franchement, ne l'emballait pas trop. Enfin, il était bien conscient qu'il n'y avait pas un million de solutions pour arriver à ses fins. Il mit ses mains sur ses hanches en fixant le grimoire, grandement ouvert sur l’îlot central, et réfléchissait à la proposition du sorcier.

-Un sort dangereux, un espèce d'enfermement, qu'est-ce qui peut tourner mal ? Demanda-t-il ironiquement, bien qu'il n'attendait pas une réponse.

Il soupirait. Après tout, il ne savait pas si Amaël n'avait pas une idée derrière la tête, en le piégeant dans ce sort qu'il ne connaissait qu'à peine. Mais, peu importe sa propre personne. Pour une fois qu'il n'agissait pas égoïstement, il fallait le noter. Il le faisait pour son frère, pour sa famille, pour qu'elle puisse vivre dans de bonnes conditions. En effet, le vilain petit canard de la famille avait bien disparu.

Il enlevait sa veste, pour être plus à l'aise, avant de se tourner vers Amaël, cachant cette grande joie d'être à la "merci" du sorcier, attendant ses instructions.

-Je ne vais le dire qu'une fois, alors écoute-moi bien. Commence ce bloody sort immédiatement. En revanche, je te préviens, si je vois que ce sort tourne mal, je vais passer mes journées et mes nuits entières à te faire souffrir très fortement.

Il allait peut-être regretter amèrement sa décision, mais, après tout, que ne faisons-nous pas pour notre propre famille ?







by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Mer 27 Sep - 4:46





You're my new help, even if you don't want it



Quelques instants après lui avoir expliquer l'histoire de la Vervaine ainsi que la chambre de chasse, je le voyais dans ses yeux qu'il n’était pas du tout compatissant, mais c'est la seule solution que j'ai pour que l'esprit de Marcel soit occupé et que son corps soit en danger. Il fixa le grimoire qui était en face de moi et me demanda ce qu'il risquait a travers ce sort.

« Ce genre de sortilège est une sorte de plan astrale dans lequel on enferme des esprits. Disais-je en lui montrant la page. Mais pour ce genre de sortilège, il va me falloir pas mal de chose. »

Suite à ses mots, je le voyais soupirait tout en ôtant sa veste. Quand il s'avança vers moi, il me demanda ce qu'il devait faire et comme à son habitude me menaça qu'il me ferrait souffrir nuit et jour si le sort ne fonctionnait pas.

« Tout d'abord, il va me falloir le sang de Marcel et le tien aussi. Répliquais-je en lui lançant deux fioles pour y mettre le sang. Surtout, ne t'inquiète pas, se sera comme si tu dormais, je veillerais sur toi pendant le sort et si tu as du mal a t'en débarrasser, j'interviendrai discrètement. »

Je le voyais hocher la tête, mais je l'arrêter par magie en le ramenant vers moi pour lui dire le plus important du sortilège.

« Ne sois pas si pressé Kol, j'ai oublié un petit détail. Si tu veux sortir de la chambre de chasse, il faut que tu trouves l'objet qui représente ta plus grande peur, comme un totem. Mais si Marcel trouve le sien en premier, ton corps sera en danger et moi également.
Donc un conseil, chuchotais-je en l'approchant de mon visage, cherche bien pendant que tu l'occupes. »


Après l'avoir relâché de mon emprise, je le voyais remettre sa veste après cette longue explication pendant que moi, je préparais le sortilège et quand Kol reviendra, il ne manquera plus que leurs sangs et le sortilège sera opérationnel. Et je prévois au cas si Marcel venait à se libérer un cercle de protection, on est jamais trop prudent.

« KOL ! Bonne chance et je t'expliquerai ce que je ferais pendant que tu seras avec Marcel »

Je le regardais avec un petit sourire en coin pour lui dire en même temps que je savais qu'il allait s'amuser en chemin et que je m'en fichais, car pour une fois, je vais pouvoir m'amuser un peu.




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Sam 30 Sep - 11:51





You're my new help, even if you don't want it




Lui qui pensait qu’il allait faire et même finir ce sort rapidement…Kol devenait de plus en plus impatient au fur et à mesure que le temps passait. Même s’il était là de sa propre volonté, travailler avec un sorcier qu’il ne connaissait pas ne lui plaisait pas. De plus l’originel devait à présent chercher le sang de Marcel afin de pouvoir effectuer convenablement le sort. Une tâche qui lui paraissait simple mais qu’il ne l’enchantait pas.

-Et la prochaine étape sera quoi dis-moi ?! Demanda-t-il colériquement en rattrapant les deux fioles qu’Amaël lui avait lancé -Ramener Marcel ici ? Tu aurais pu trouver un sort moins complexe ! Termina-t-il en lui adressant un regard particulièrement noir.

Cependant, malgré son caractère insatisfait, il mordit délicatement dans son poignet gauche afin de laisser glisser un filet de sang dans la fiole prévue à cet effet, la remplissant entièrement. Il la redonna à Amaël et mit la fiole restante dans sa poche. Prêt à partir, il enfila de nouveau sa veste, qui le rendait encore plus citadin que d’habitude. Il se stoppa en écoutant les recommandations, mais aussi les avertissements que le sorcier lui disait. L’originel comprenait que ce n’était pas un simple sort « bateau » dans lequel un simple humain pouvait le réussir haut la main. Non, son corps allait, être pour la centième fois, en danger, s’il ne retrouvait pas ce bloody totem représentant sa grande peur.
Effrayé, il se raclait la gorge pour offrir l’un de ses plus beaux faux sourires à Amaël, donnant l’imagine d’un homme sûr de lui et confiant. En réalité, il était le parfait opposé de cette personne. Mais ça, c’était un secret que sa fierté ne laissait pas dévoiler.

-Mon pote, je suis un originel de plus de 1000 ans qui a déjà vécu deux fois la mort. Tu penses vraiment que je vais échouer à ton bloody sort ? Tu me prends pour un débutant ou quoi ? Demanda-t-il en quittant la crypte pour reprendre le chemin vers la sortie du cimetière.

A l’entente de la dernière parole du sorcier, il sourit dans sa barbe en secouant as tête. Il savait pertinemment qu’Amaël n’était pas sincère, et l’envoyait sans doute tout droit vers sa troisième et dernière mort. Baissant la tête, laissant le froid presque polaire s’installer sur sa nuque, il espérait que ce sacrifice allait laisser des marques sur Marcel, allait laisser du temps très précieux à ses frères et sœurs pour élaborer un plan de secours, un plan de dernière minute maintenant que la situation était complètement chamboulée.

Il s’arrêtait, non loin du cimetière, et se laissait glisser contre le mur en pierres froides. Il s’assit sur le sol tout aussi glacial, et ramenait ses jambes vers son torse. Pourquoi faisait-il ça ? Tout simplement car, il avait envie de tout abandonner, de ne plus revenir au cimetière, de partir de cette ville avec Davina, et de laisser des tonnes de problèmes derrière lui. Les paroles du sorcier revenaient sans cesse dans son esprit, le rendant encore plus inquiet, anxieux qu’avant. Il avait peur de la mort, il avait peur de laisser Davina seule, dans son deuil, avait peur de laisser Marcel gagner ce combat spirituel.

Dans sa poche de sa veste intérieure, une photo de lui et de Davina l’accompagnait partout où il allait. Il la sortit, et la regardait pendant de longues minutes, se remémorant tous les souvenirs qu’il avait eu avec elle, tous les fous rires, bons moments passés avec elle, toutes les disputes également dans lesquelles il avait eu peur de la perdre. Et puis, son regard dériva sur son annulaire gauche, sur lequel sa bague de jour figurait. Il rangeait sa photo et s’amusait à faire tourner son bijou autour de son doigt. Il avait la même, la même que ses frères et sœurs, la même que sa famille, que son sang. Il était un Mikaelson, et un Mikaelson se sacrifiait pour les personnes qu’il aime. Un Mikaelson ne fuyait pas ses milliers de problèmes, il les affrontait, même si certains étaient difficiles à résoudre.

Fermant les yeux, relevant sa tête vers le ciel dégagé de la Nouvelle-Orléans, il espérait de tout cœur qu’au moins l’un de ses frères, l’une de ses sœurs, soit reconnaissant de son geste. Il savait déjà d’avance que Niklaus n’allait pas apprécier le fait que Marcel soit en danger, étant donné qu’il était son petit protégé depuis qu’il l’avait sauvé d’un maître impitoyable. Mais, de toute manière, Nik avait toujours été en désaccord avec ses décisions, cela n’allait pas changer aujourd’hui.

Remettant correctement sa bague autour de son doigt, il se leva en expirant une bonne fois pour toute puis parti en vv devant l’appartement, très chic et bourgeois de Marcel. D’un geste précis et violent, il retira simultanément les deux cœurs des hommes postés devant les portes de la demeure. Il rentrait ensuite, tâchant la poignée de la porte du sang des cadavres.

Assis sur son luxueux fauteuil noir, Marcel interrogea du regard l’intrus, tout en posant son verre sur sa table basse en verre. L’Originel n’attendait pas une seule parole de sa part pour se jeter sur lui, faisant tomber le fauteuil sur la moquette blanche de la demeure. Il devait rapidement lui briser la nuque pour ne pas prolonger éternellement le combat. Cependant son ennemi empêcha ce geste en le repoussant, faisant atterrir Kol sur cette fameuse table basse, qui se brisa instantanément sous la violence du coup. Il grimaça étant donné que certains morceaux de verre s’étaient incrustés dans son dos, le faisant saigner.

S’en suis alors un combat très verbal dans lequel Kol fit part à Marcel de sa pathétique trahison, que même lui, malgré toutes les trahisons qu’il avait faites, n’aurait jamais osé faire ce genre de chose à Niklaus.  Oui, il dévoilait tout son sac auprès de son ennemi, qui, ne l’écoutait pas franchement. Au bout d’un certain temps, et, après avoir complètement saccagé l’appartement de Marcel, Kol réussit à lui briser la nuque.

Son pull était tâché de sang, ses cheveux étaient en batailles, sa veste comportait des déchirures, mais pourtant Kol avait bel et bien remporté ce premier combat, et remplissait à présent la fiole du sang de Marcel, tranquille inconscient sur la moquette qui avait perdu de sa blancheur.

Une fois la fiole remplie, il quitta le lieu en vv, pour se rendre de nouveau au cimetière, l'endroit où, il pourrait perdre une troisième fois sa vie. Il donnait la fiole à Amaël, en ignorant ses coups d’œils étrange vis à vis de son sang sur lui.

-Faisons ce foutu sort une bonne fois pour toute, j'aimerais passer à autre chose. Dit-il en enlevant sa veste.

Les choses sérieuses allaient commencer.




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Mar 3 Oct - 6:18





You're my new help, even if you don't want it



Suite après son départ, fallait que je prépare un sort de protection non seulement pour nous deux dans un cercle magique, mais aussi également pour moi-même. Ce sort de protection permet aux sorciers de rester mort pendant une vingtaine de minutes et qu'on revienne à la vie pour tromper l'ennemi, cela me servira non seulement si Marcel vient après le sortilège ou bien si Kol veut toujours me tuer.

Suite à mes préparations de protection, j'avais un petit de temps pour revoir en détails le sortilège de la Chambre de Chasse, mais j'ai eût comme un coup de blues. Je repensais à ma grand-mère, si seulement elle était encore vivante elle m'aurait sûrement conseiller de refuser la proposition d'un membre de la famille Mikaelson pour me protéger. Elle me manque tellement que j'en fais glisser une larme sur ma joue.

J'avais peu de temps et il fallait que je me concentre sur le sortilège pour pouvoir faire ce que Kol me demandait de faire pour lui. Et quand on parle du loup, enfin du vampire, le voilà qu'il arrive et pis, ouah un sacré carnage digne de sa réputation, taché de sang jusqu'au visage. Il me donna la fiole de sang de Marcel et je pouvais commencer et pour ne pas changer Kol était toujours impatient.

« Tout d'abord, il faut que tu saches que le totem que tu dois trouver dans le plan astral représente ta plus grande peur. Pendant ce temps, je vous surveillerai tous les deux et si nécessaire, j'interviendrai, tu as compris ? »


Compris ou pas compris, il n'avait pas le choix. Je lui demandais de s'allonger à terre, de fermer les yeux et de se concentrer sur sa plus grande peur. Suite à ça, je préparer les ingrédients et je lançais le sort.

Len Tomas In Ta Grum, Ven Kalos Nova Somne

Je répète les paroles autant de fois que je pouvais pour réussir à les projeter, Marcel et Kol, dans le plan astral et qu'ils aient une petite discussion. Et je réussis à les projeter dans la chambre de chasse et j'ai choisi un lieu auquel ils sont tous les deux concernés : le grenier de l'église où Davina été enfermée par le passé.

Durant toutes la conversation entre Kol et Marcel, je lançais un second sort pour donner les indices nécessaires à Kol pour trouver son totem, vu que j'ai accès à son esprit ainsi que celui de Marcel et avec un maximum de concentration, je peux trouver leurs plus grandes peurs. Je me suis plus concentré sur la peur de Kol normal, je tiens à ce que ce soit lui qui sorte en premier et que pour la suite, je prenne le relais pendant que Kol aille le tuer.




by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Sam 7 Oct - 11:54





You're my new help, even if you don't want it



Allongé sur le sol, il regardait le plafond vêtu d'une centaine de toiles d'araignées et de quelques trous qui laissaient apparaître les quelques étoiles du ciel. Il écoutait Amaël d'une sourde oreille, pensant plutôt à ce qu'il devait faire pour revenir parmi les vivants, en parfaite santé. Il fallait qu'il donne tout, qu'il se surpasse dans l'un de ses plus importants combats.
Son regard quitta le plafond pour se poser sur sa bague de jour, lui rappelant qu'il faisait ça pour sa famille entière, pas pour lui. Alors que durant les dernières siècles, on lui avait reproché de ne penser qu'à lui-même, il montrait ce soir, que ces accusations étaient fausses.

Il regardait ensuite une autre bague, autour de son majeur. Elle était argentée et possédait un joyau rouge sur le dessus, sa couleur préférée. C'était un cadeau que celle qu'il aimait le plus au monde lui avait offert pour son anniversaire. Il sourit inconsciemment en repensant à ce jour précis puis fermait les yeux, en entendant Amaël réciter la formule. Trop tard pour faire marche arrière.

Comme demandé, il se concentra sur sa plus grande peur. Contrairement à ses frères, se faire rejeter de sa famille, se retrouver seul n'était pas sa plus grande peur, d'ailleurs c'était l'un de l'être étant donné toutes les trahisons qu'il avait pu faire. Non, sans surprise, sa plus grande phobie était de perdre la personne qu'il aimait le plus dans cette "bloody town" comme il le disait si bien. Davina. Assister à son enterrement, la voir mourir dans ses bras, la voir mourir tout court était sa plus grande peur. Il savait qu'il ne pourrait pas survivre à cette épreuve, il savait qu'il retomberait dans ces fâcheux travers si cela devait arrivé.

Alors, se faisant du mal pour que le sort marche, il s'imaginait Davina, étendue sur le sol, couverte de sang. Elle ne respirait plus, avait quitté ce monde depuis longtemps était donné que sa peau
était glaciale. Le sang de l'originel ne marchait pas, s'en était fini. Il n'avait pas réussi à la sauver, ses larmes étaient la seule réponse à ce drame. Posant sa tête sur son ventre, il laissait sa tristesse envahir son corps. Il aurait du être là pour la sauver...

Soudain, son imagination s'arrêta, et il se retrouva dans un endroit qu'il connaissait bien, tout comme Marcel et Davina : Le grenier de l'église. C'était dans ce lieu que la jeune sorcière avait passé la quasi totalité de son adolescente, à l'abris de ses ennemis.
Le lieu semblait plus que réel. Les objets, le lit étaient parfaitement disposés dans la pièce, comme dans l'originale. Le "soleil" venait illuminer le vieux parquet rustique de la chambre, et offrait une atmosphère chaleureuse.

Alors qu'il venait à l'instant de reprendre ses esprits, il remarquait Marcel, en face de lui, qui regardait autour de lui, se demandant ce qu'il faisait ici, n'ayant aucune idée du sort d'Amaël. Il avait donc quelques précieuses secondes pour observer l'endroit dans lequel il était, afin de trouver ce fameux totem.
Plus facile à dire qu'à faire alors que la pièce était remplie d'objets divers.

Il entamait donc une conversation très rythmée avec Marcel afin de  gagner du temps. Ce dernier lui demanda ce qu'il se passait et Kol, en bon provoquant qu'il était lui répondait d'un ton sarcastique.

-Ceci est un sort pour te blesser voire, te tuer s'il est assez puissant. Tu céderas enfin le trône à Nik.Il sourit sarcastiquement. -Dommage d'en arriver là pour une bloody ville non ?

La goutte d'eau qui fait déborder le vase comme on dit. Marcel sauta sur l'originel, bien moins violemment car dans ce sort, les pouvoirs surnaturels ne marchaient pas. Cependant, Marcel était plutôt costaud, et les coups de poings qu'il donnait à présent, commençaient à laisser des traces sur le corps de Kol.

Il fallait qu'il se réveille...



by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Sam 14 Oct - 2:24





You're my new help, even if you don't want it



Et bien, je n'aurais jamais pensé qu'il irait jusqu'au bout de sa pensée, il est très ambitieux, je dois dire et c'est une qualité que j’apprécie chez Kol alors que je le déteste.

Cependant, le sortilège fonctionne à merveille cela veut dire que Kol et Marcel sont tous les deux en train de dormir paisiblement pendant que moi, je fouille leurs esprits de leurs plus grandes peurs. Mais cela n'allait pas s'avérer facile vu que Marcel, malgré que le plan astral empêche les pouvoirs de vampires fonctionner, se jette sur Kol pour lui donner sa racler. J'aurais bien voulu apprécier le spectacle, mais je ne pouvais pas laisser Kol se laisser taper dessus, j'étais sa seule porte de sortie de cette Chambre. Heureusement que le grimoire qu'il m'a donné contenait d'autres sortilèges sur les plans astraux

J'ai décidé d'intervenir dans la chambre en prenant l'apparence d'un autre sorcier pour me couvrir pour ne pas avoir les conséquences fâcheuses quand je romprai le sort. Seulement la différence, c'est que Kol Me verra sous mon vrai visage, mais pas Marcel.

« Kol, je vais intervenir dans la chambre sous l'apparence d'un autre, mais à tes yeux je serais toujours le même, donc je compte sur toi de jouer le jeu si tu veux qu'il meure une bonne fois pour toute. »

Suite à mes mots, je lance le sort pour l'apparence ainsi que de me projeter le temps de calmer notre cher ami, Marcel.

« Et bien, messieurs, répliquais-je en les séparant par la magie, ce n'est pas très courtois de se disputer dans ce lieu qui vous est cher à votre cœur. Ah oui vu que je suis le créateur de ce plan astral, je peux manipuler la magie avec une bonne ou une mauvaise intention. Si vous êtes sages comme des images, tout se passera bien pour vous. »

Je voyais Marcel se diriger vers moi dans une colère terrible mais j'ai juste le temps de l'obliger à s'asseoir sur le fauteuil auquel il retrouvait Davina quand il la protéger de la communauté des sorcières en train de dessiner. Au passage, je demandais à Kol de s'asseoir sur le lit, il était plus raisonnable que Marcel, il est sage, en même temps, il veut sortir pour s'occuper de lui.

« Un lieu que vous connaissez bien, qui vous lie à une personne en particulier, n'est ce pas ? Demandais-je aux deux hommes auquel je n'attendais aucune réponse. Si vous voulez sortir du sortilège c'est très simple mais je vais devoir vous donner une enigme.
Je fuis la mort comme la peste, je peux également vous donner le courage de me vaincre cependant, je resterai toujours en votre possession. Réfléchissez bien à cela et essayer de ne pas vous battre, sinon je serais beaucoup moins gentil. À bientôt. »


Je pense que l'énigme que j'ai donnée va calmer notre victime un petit moment le temps que je cherche la peur de Kol même si je pense avoir trouvé ce que c'est.

"Ta plus grande peur, c'est de perdre ta bien-aimée, mon ami. Pour retrouver ton totem, il suffit de voir l'objet qui révèle ton présent, ton passé ainsi que ton avenir. S’il te voit vieillir sans jamais rien te dire, c’est parce qu’il est poli, alors réfléchis bien et tu te diras la réponse par toi-même."


Je pense que je lui ai donné un gros indice en lui disant que son totem était le grand miroir auquel lui seul pourra voir l'image de sa plus grande peur, perdre Davina.
Maintenant, il fallait qu'il se débrouille, car le sort me prend beaucoup de force et je tiendrais pas longtemps s'il ne se dépêche pas.



by tris
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 69
Message posté le Hier à 11:52





You're my new help, even if you don't want it



Une chose est sûre c’est que Kol ne savait plus où donner de la tête due à ces multitudes d’informations qu’il recevait presque instantanément. Entre les absurdes et dangereuses accusations que Marcel lui lançait, les indices confus qu’Amaël ne cessaient d’envoyer dans son esprit, et la recherche de ce fameux totem, Kol était quelque peu perdu, et avait de légères difficultés à cumuler tout ça. Mais il n’allait pas abandonner, non, loin de là. Il était un guerrier, un combattant, un Mikaelson. Il allait remporter cette bataille haut la main, du moins, il l’espérait.

Il espérait également, secrètement, qu’Amaël vienne lui venir en aide, car, en tant qu’humain, Marcel paraissait beaucoup plus fort que Kol. L’originel n’allait pas tenir longtemps face à lui. C’est pourquoi, il avait été plus qu’heureux de comprendre que ce mystérieux sorcier, qui venait à l’instant de le séparer de Marcel, était en réalité Amaël. Au lieu de montrer sa joie, et ainsi, détruire la couverture du sorcier, Kol fusilla du regard le nouvel arrivant, mais ne l’attaquait pas. Son but était de sortir de cette maudite pièce, pas d’y rester à vie. Il devait reconnaître qu’il avait besoin d’Amaël, et que celui-ci lui était d’une aide imparable.

-Tu penses vraiment que c’est un jeu tout ceci ?! *Cria-t-il, en passant devant Amaël pour aller s’asseoir sur le lit, comme demandé* -Saches que cela ne nous amuse pas, encore moins moi ! Tu es très chanceux que mes capacités d’originel ne marchent pas ici, car tu aurais déjà la gorge tranchée.

Etre provoquant, malicieux, menaçant comme il l’était toujours pour que Marcel ne se doute de rien, là était le subterfuge. L’Originel ne put s’empêcher de jeter deux trois coups d’œil à son ennemi juré, assis sur le fauteuil. Il savait qu’il n’était pas bête, et, en tant qu’actuel roi de la ville, il avait des contacts à chaque coin de rue. Il craignait qu’un autre sorcier lui vienne en aide, et bloque Kol dans cette pièce.

Il n’avait pas peur de mourir, non, il avait déjà expérimenté cette expérience deux fois, il avait l’habitude maintenant. En revanche il avait peur de partir, sans avoir dit au revoir à sa précieuse Davina, pour qui il ferait tout. Il ne lui avait rien dit de ce sort, à vrai dire, personne hormis Amaël savait qu’il était en train de faire ça. Sa famille pensait certainement qu’il était en train de traîner dans l’un des nombreux et surpeuplés bars de la ville, en train de donner gratuitement à son corps des litres d’alcool, alors, qu’en réalité, il était tout simplement en train de sauver ses frères et sœurs.

Kol leva les yeux au ciel, en se levant du lit face à l’énigme d’Amaël. Bien sûr, il avait tout le temps pour jouer à ce stupide jeu. Lui qui n’avait pas de patience, c’était parfait pour alimenter sa colère.

-Tu ne peux pas être plus clair ? Penses-tu vraiment que j’ai le temps pour jouer à ce bloody jeu crée de ta part ?! *Se mettant dos à Marcel, pour ne pas qu’il voit son visage, il lançait un regard d’incompréhension à Amaël, lui faisant comprendre qu’il n’avait absolument pas compris l’énigme* -Bloody hell je déteste vraiment les sorciers !


Il passait ensuite sa main sur son front et fermait les yeux lorsqu'il entendit la voix d'Amaël dans son esprit, lui citant une nouvelle énigme. "Il se fiche vraiment de moi" se dit Kol pour lui-même. Certes, l’énigme pourrait paraître simple pour certains, mais pour l'originel, dans une situation aussi stressante que celle-ci, son cerveau semblait s'être volatilisé.

-Il ne t'as pas attaqué malgré tes provocations...Un ami à toi je suppose ? Je n'ai jamais vu quelqu'un aussi culotté que toi Kol. *Ragea Marcel, en se levant de son fauteuil*

Un miroir...Oui...C'était sans doute ça. L'originel n'écoutait pas les accusations de Marcel, car il venait, du moins, il l'espérait, avoir trouvé la solution à l’énigme. Un miroir nous a vu dans le passé, dans le présent, et nous verra à l'avenir. Alors, il faisait volte-face pour trouver un miroir dans le grenier. Une fois trouvé, il s'approchait de lui puis se retournait vers Marcel, une sourire victorieux aux lèvres.

-C'était en effet un ami à moi, mon meilleur ami même.

A la suite de sa phrase, l'originel donnait plusieurs coups de poings dans le miroir. Sa main était ensanglantée, mais il continuait ses coups jusqu'à ce que la glace se brise en mille morceaux sous ses yeux...



by tris
Revenir en haut Aller en bas
Magic flows in our blood.
Magic flows in our blood.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 245
Message posté le Hier à 22:50





You're my new help, even if you don't want it



Et bien voilà qui est parfait, Kol a enfin réussi à trouver l'objet qui représente sa peur, il était temps, car je commence à me vider de mes forces.
À son réveil, j'ai mis une poche de sang pour qu'il puisse se nourrir ainsi qu'une seringue.

« Dans cette seringue, il y a un poison qui se manifestera petit à petit plante-la dans son corps et injecte le poison dans son sang. Je vais le retenir le plus longtemps possible. Va ! »

Une fois Kol partie, je pris le relais d'aller dans la chambre, mais toujours en gardant l'apparence du sorcier pour rester couvert. Je réapparais au côté de Marcel qui commençais à perdre patience, et même à s'énerver en détruisant tous les meubles du grenier.

« Allons Marcel, cela ne sert à rien de t'énerver, suffit que tu cherches bien à ce que tu as le plus peur. Mais si tu n'arrives pas à sortir à tant, tu risques de mourir dans notre monde.
Donc, à ta place, je me dépêcherai avant de trépasser avant de finir en cendres »


Je le voyais chercher partout, sous le lit , dans les meubles, mais en vain. Ça m'amuser beaucoup que ce cher Marcel galérait tellement à trouver son totem.

Jusqu'à ce que j'entende la voix de quelqu'un qui résonnait dans la pièce et c'était un autre sorcier, car le sortilège commençait à se retirer et si je n'ai plus le contrôle dessus, Marcel peut se libérer sans trouver son totem. Fallait absolument que je prévienne Kol à temps, donc pendant que j’essayais de contenir le sortilège, je parlais à Kol dans son esprit.

« KOL, Marcel va bientôt se réveiller, il y a un sorcier qui est en train de briser mon sort faut te dépêcher, je ne vais pas tenir longtemps ! »

Je lutte contre la résistance de Marcel et du sorcier qui l'aide à s'en défaire, mais c'est tellement intense et j'ai déjà pas mal utilisé de force magique pour ces incantations et je commence à fatiguer et aussi à saigner du nez. Le surplus de magie nous fait soit saigner du nez soit des larmes de sang.

Fallait que je quitte la chambre astrale sinon Marcel allait connaître mon identité et ça il est hors de question que je mette ma vie en danger qu'elle ne l'est déjà.
Je quitte la chambre et je me concentrais pour la maintenir un maximum pour que Kol puisse le tuer, mais je m'affaiblis encore et encore.

À un moment donner mes forces m'abandonne et le sort se brise. J’espère une chose à présent, c'est que Kol ait eut le temps d'en finir.



by tris
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Bayou St. John :: Forêt-