Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Hayley Marshall* !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 Reunion around bloody mouths (Rebesaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 18
Message posté le Lun 3 Juil - 13:29

reunion around bloody mouths

       

Un siècle auparavant la fratrie, bien que diminuée, s'était échappée sur les terres de Manhattan. Charmant, pourtant ils savaient bien qu'ils ne feraient pas long feu sur ces lieux, surtout avec un père à la poursuite de ses assassins de progénitures mais surtout de l'illégitime Mikaelson. Rebekah vaquait pourtant ici et là, sans peur, aucune, d'une quelconque idée que des chasseurs humains la suivaient depuis quelques minutes. Insouciante et excitée à l'idée de trouver sa nouvelle proie, elle n'avait pas imaginé qu'elle se retrouverait dans une position délicate. Ils étaient deux à traîner la belle jeune femme comme un animal enchaîné, un père et son fils, main dans la main  et d'une fierté certaine. Le poisson était gros et l'originelle qu'elle était représentait beaucoup pour le monde surnaturel. Mais tandis que Rebekah songeait déjà aux tortures qu'elle allait employer sur les Hale, allant même jusqu'à prendre inspiration sur son tordu de grand frère -séquestration, manipulation, elle les voyait déjà les obliger à se tuer entre eux pour survivre- elle ne vit finalement qu'une silhouette lui faire face. La faim qui la dominait sans vergogne et la pestilante haine qu'elle ressentait à l'échelle de sa propre nature lui suggérèrent tout de même d'écouter le marché que le jeune humain était venu quémander. Une libération simple et efficace contre aucune espèce de représailles. Rien. Rien ne s'était produit. Rien ne s'était produit cette nuit là. Elle accepta simplement, ravalant sa rancoeur et sa fierté millénaire pour que jamais plus elle ne reparle de cette histoire et de son sauveur d'un temps.

A la Nouvelle-Orléans il était évident d'affirmer que les lieux étaient maudits. Une population dangereusement anormale, des probabilités faussées quant à la possibilité de retrouver les fantômes du passé, et un insupportable destin qui s'amusait à narguer et torturer tout ce beau petit monde. Rebekah était des premiers intéressés et si ce n'était pas Marcel il pouvait s'agir de l'arrivée des Salvatore ou bien même de la découverte d'une nouvelle grande soeur. Tout pouvait arriver à la Nouvelle-Orléans, si bien qu'elle aurait pu revoir son père ou son premier amour Alexander débarquer elle n'en serait pas tant étonnée. Mais cette fois-là ça n'avait pas été si grave, si ce n'était que de vieilles histoires enterrées, oubliées. Isaac Hale. Ce petit humain qu'elle aurait bien croqué mais qui s'était révélé bien utile et généreux. En revanche, force était d'admettre que l'ironie du sort avait un humour particulièrement bien fait. Un vampire. Il était devenu vampire. Sa simple présence en un siècle justifiait tout. Alors ils avaient brièvement papoté, de peu de chose, mais cela avait suffit pour qu'il l'invite à dîner. Un dîner, cela faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé, me dernier étant sûrement Matt Donovan à Mystic Falls. Mais la blondinette ne s'attendait à rien, bien au contraire elle était plutôt méfiante de cette invitation, cela n'avait rien de banal de revoir celle que l'on a "sauvé" cent ans auparavant et de lui proposer de manger en sa compagnie. Quelle absurdité. Pourtant c'était exactement le genre de déliriums qu'elle appréciait.

« Rebekah ? Tu as prévu quelque chose ce soir ? » résonna la voix de sa grande soeur Freya dans la salle de bain où la benjamine se lissait encore les cheveux. Concentrée, elle regarda son aînée par le reflet du miroir mais resta de marbre. « J'ai rendez-vous avec de vieilles histoires qui font peur. J'ai pas voulu proposer à Hope de venir alors j'imagine que je peux te la laisser sans crainte ? » La sorcière acquiesça avec un fin sourire avant de venir poser sur la tempe de la plus jeune un baiser protecteur. Ces moments de tendresse étaient rares et souvent impromptus, Alors lorsqu'ils arrivaient sans crier gare Bekah ne savait même plus comment réagir. En cet instant elle se contenta de feindre un sourire tandis que sa soeur s'en alla de la pièce. L'originelle n'avait pas confiance, elle avait dans le fond peur que ce Hale qui s'était révélé comme un atout et un allié à l'époque, ne se démontre maintenant que par le statut d'ennemi. Elle était sur les nerfs, elle manquait ses craintes par une assurance à toute épreuve mais tout ce qu'elle ne souhaitait pour rien au monde c'était qu'elle aussi attire des rivaux qui pourraient être une menace pour sa nièce chérie. Une paranoïa presque contagieuse. Et ce soir, elle voulait en avoir le coeur net.

L'heure arriva et le lieu de rendez-vous se précisa au fur et à mesure de ses pas. Talons hauts d'escarpins noirs, une robe bleu nuit souple aux manches glissantes sur les épaules, un simple collier d'argent et ses cheveux retombant au creux se son cou jusqu'au milieu de son buste. Rebekah attendait patiemment l'arrivée de cet homme qui lui avait généreusement proposé de sortir rattraper le temps passé. Alors une main sur la hanche, la posture élégante -comme toujours-, le regard droit et le visage humble mais porteur de prestige qu'elle s'imposait, elle patientait. Quoique cela n'ait jamais été son fort.

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 56
Message posté le Jeu 6 Juil - 18:34

Rebekah
&
Isaac
Reunion around bloody mouths.
Il fut un temps où les Mikaelson étaient pourchassés par nombreux chasseurs. L’époque où leur propre père souhaitait leur fin à tous. Et nombreux étaient les idiots qui pensaient qu’ils auraient quelque chose à gagner à les capturer pour les remettre à Mikaël. Erreur. Et Isaac le savait. Peu fasciné par la chasse aux vampires, il avait bien plus tendance à se lier d’amitié avec les créatures de la nuit dans le dos de sa famille. Tous les vampires savaient que s’attaquer à un Mikaelson, c’était s’attaquer à la fratrie entière. Mais aucun chasseur ne semblait vraiment s’en méfier. C’est à cette époque qu’Isaac avait rencontré la jolie blonde, une centaine d’années en arrière, alors qu’il était encore humain. Suite à un accord, il avait rendu secrètement sa liberté à la jolie blonde fraîchement enfermée par sa famille. Une liberté rendue contre tout oubli de vengeance ou de simples représailles. Une promesse tenue apparemment puisqu’il n’avait jamais revu l’originelle jusqu’à ces jours-ci.

En effet, Isaac avait revu par hasard la jeune femme dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Un peu pressé, il n’avait eu le temps d’échanger que quelques mots avec la jolie blonde alors il avait promis de l’inviter un soir avant de l’abandonner. Chance était que les Mikaelson étaient plutôt connus dans cette ville et il fut simple pour le vampire de trouver l’originelle.

Si Rebekah se méfiait des intentions d'Isaac, lui n'avait aucune idée néfaste derrière la tête. Son âme n'avait jamais été de celles des chasseurs, même lorsqu'il était encore humain. Et sa condition de vampire semblait même mieux lui convenir. C'était assez ironique en y pensant. Il n'avait rien contre la jeune femme, elle avait tenu parole toutes ces années, après tout. Quant au reste de sa famille, ils ne lui avaient jamais rien fait également. Alors la vampire n'avait concrètement rien à craindre. Il était simplement curieux. Et aussi un peu satisfait de voir qu'elle était toujours libre. Cela aurait été un peu frustrant de l'avoir libérée pour rien.

C’est alors qu’il se mit en route pour rejoindre la belle blonde qui semblait l’attendre patiemment, joliment vêtue dans sa petite robe bleue. Elégante, le regard droit et l’allure d’une femme forte, Rebekah donnait presque une image opposée de celle qu’elle avait offerte cent ans auparavant au vampire. Chose qui fit un peu sourire Isaac. Les années semblaient les avoir bien fait changer tous les deux. Un sourire dessiné au coin des lèvres, le vampire vint à la rencontre de l’originelle. Son regard clair plongé dans celui de la jeune femme, il la salua poliment : "Bonsoir Rebekah.".

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Bloody London
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» La reunion des bailleurs de fonds
» Bloody Mary
» Pierre Slack à la Reunion[Ajouté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Le Quartier Français-