Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Félix Payton !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 Razièl ☾ J'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 291
Message posté le Mer 28 Juin - 18:20



Razièl S. Smilansky




☩ Nom: À tort, lorsqu'on entend ton nom de famille Smilansky, on pense que tu es un gars des pays de l'est, des pays froids et ternes. Et pourtant tu es l'enfant d'un pays chaud. ☩ Prénom: Samaël, l'ironie du sort que ton père t'a donner ce prénom lorsqu'on l'on sait la signification qu'il a dans la bible. Hors, depuis ton arrivée à la Nouvelle-Orléans tu te fais appeler par ton deuxième prénom : Razièl, qui te vient de ton grand-père.☩ Alias: Tu es un homme doubles faces, une parure de gentillesse qui cache une sale bête. On t'a surnommé Midnight Marauder, comme quoi on récole toujours ce qu'on le sème. ☩ Âge: Vingt-neuf ans, si proches de la trentaine, tu n'as jamais eu peur de vieillir. C'est le cycle de la vie après tout. ☩ Lieu de naissance: Jérusalem en Israël, tu as toujours su qu'un jour tu quitterais ton berceau. ☩ Date de naissance: 22/09/1988 ☩ Quartier de résidence: Bayou St. John, sans vraiment de raison, lorsque tu t'es échoué dans cette ville tu as atterries ici sans vraiment savoir pourquoi. ☩ Orientation sexuelle: Pas vraiment défini, tu aimes les femmes pourtant les hommes t'attirent dangereusement. Tu essayes de pas trop te poser de question chassant tes envies bien loin dans un coin de ta tête. ☩ Situation familiale: Depuis deux ans tu es fiancé à ta petite amie mais votre relation commence sérieusement à battre de l'aile malgré vos efforts. Heureusement tu peux compter sur ta petite soeur toujours là pour te conseiller. ☩ Occupation: Antiquaire, passionné par l'histoire et possédant une soif d'apprendre tu as suivi une formation dans ce domaine-là avant d'ouvrir ton petit commerce. ☩ Groupe: Werewolf, la joie des malédictions anciennes. ☩ Avatar: Jack Falahee. ☩ Crédits: qiu2.club





☩ More about you.

Anecdotes ✙ Après plusieurs années passer ici tu as fini par demander la nationalité américaine, que tu as obtenue plutôt facilement. Ce petit geste qui semble anodin pour d'autre a signer pour toi ton ultime liberté ✙ Dès que tu as eu vingt et un an, tu as fuis ton pays, du jour au lendemain sans avoir prévenu qui contre. Passant une petite année à voyager à travers le monde, tu as fini à la Nouvelle-Orléans en suivant ta petite-amie rencontrée dans l'une de tes escales. ✙ Ton ancienne meute n'a jamais accepter ta fuite, des rumeurs disent qu'on t'as ensorcelé, que tu n'as pas eu le choix que de partir. D'autres se sont répandu jusqu'à la ville où tu vis, disant que tu es venu ici dans le but de défier les autres meutes. Sûrement pour sauver la face que leur prétendu futur alpha a préféré se la jouer solitaire. Ton père a envoyé pas mal de personnes à ta recherche, tu as toujours fini par leur échapper mais, tu sais qu'il va être temps pour toi de changer d'endroit. Rester ici, avec ses rumeurs, pourraient t'attirer de grave ennuie. ✙ Depuis que tu es gamin tu es un clown, toujours à faire le zouave et à vouloir amuser la galerie tu as du mal à rester très longtemps sérieux. Ta mère a essayé de te canaliser avec des activités extérieures, mais, ton arme de défense est toujours le rire. Tu te caches souvent derrière lorsque tu as peur de devoir prendre tes responsabilités. ✙ Tu as eu plusieurs petits boulots dans ta vie, passant de serveur à secrétaire ou bien assistant. Tu n'as jamais craché sur une offre d'emploi qu'on te proposait, ton métier actuel te plaît plutôt bien même si tu aimerais gagner un peu plus ta vie. ✙ Lorsque tes sens de loup sont trop fort ou bien que tu as besoin d'argent, tu te livres secrètement à un activité bien autre que ton métier. Les combats de rues illégaux, certains de gagner à chaque fois tu fais en sorte qu'on mise le plus sur toi. C'est d'ailleurs ainsi que secrètement tu as payé la bague de fiançailles de ta petite-amie. ✙ Avec le loup qui a en toi, ça a toujours été une entente harmonieuse. Même si au début ça n'a pas était le cas, à présent tu le supportes bien le bougre. ✙ Cinq ans de relation et deux ans de fiançailles. C'est ce qui définit ta relation avec ta fiancée, rencontré à un petit passage à Rome, tu as tout de suite eu le coup de foudre pour elle. Elle aussi puisqu'elle n'a pas hésité à te suivre, sûrement aussi esseulée que toi. Tout était beau, tout était rose, l'amour vous envahissez tellement que vous imaginez ne pas pouvoir vivre l'un sans l'autre. Hors, avec le temps cette passion qui vous lie, s'est faner. L'amour.. Tu ne le ressens plus comme avant, il ne te fait plus papillonner le ventre mais, elle ne le sait pas. Elle se cache probablement la vérité refusant de voir que tout ceci vous mènera à l'échec.
☩ And your other side.

Ta morale ✙ Né dans le pays baigné dans le judaïsme, tes croyances sont donc tourner vers celui-ci. Malgré le fait que dans ta famille vous êtes en majorité des loups-garous, vous ne voyez pas ça comme un mauvais œil. Vous avez plutôt un avis bien plus particulier pour vous, vous considérez ceux-ci comme une punition. Vos ancêtres ont péché, un peu trop sûrement, puisque lorsque le doigt divin c'est lever le gène du loup est apparu. Vous voyez ça comme une opportunité de rattraper la chose, tes ancêtres sont donc rester en meute considérant alors qu'ils avaient une emprise sur les pêcheurs. En généralité vous éviter d'activer le gêne, vos croyances l'obligeant. Tu as toujours eu une certaine connaissance sur le monde surnaturel, tes parents n'ayant jamais caché cette malédiction dont tu étais toi-même victime, tu as donc su ce qui fallait à savoir sur ce vaste univers. Tu as un avis bien tranché sur les autres races. Tu les supportes rarement, mais, tu essayes de faire bonne figure tout de même.
Don & Particularités ✙ Hors vos croyances ancestrales, tes parents pensaient légèrement autrement. Pensant que c'est leurs devoirs de guider la meute, alpha de génération en génération, tu devais toi aussi, être un bon chef de meute. Entraîné au combat, tu excelles dans le corps-à-corps mais, est un piètre guerrier à distance. Tu sais utiliser quelques armes, mais rien de bien important. Tu es formé à foncer dans le tas directement, faire preuve de courage et de force. En dehors de ça, tout comme chaque loup, tu es juste soumis à la lune et tu possèdes une sacrée force.

Maladroit

Indécis
Anxieux

Anticonformiste
Têtu

Stratège


☩ Behind the screen.
☩ Pseudo|Prénom: Karmageddon.
☩ Âge: Toujours 21 ans.
☩ Pays|Région: France, Haut-De-France.
☩ Comment es-tu arrivé(e) ici: Encore à cause du noble.
☩ Que penses-tu du forum: L'enfer. J'ai vendu mon âme à ses bougres.
☩ Fréquence de connexion: Sérieusement ? J'passe ma vie ici.



Mermaids' song

Tu es partout, dans ma solitude, ma mémoire, c'est toi le poignard qui me transperce le coeur. ALASKA (@bleulivide)



Dernière édition par Razièl S. Smilansky le Mer 28 Juin - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 291
Message posté le Mer 28 Juin - 18:24



Des vagues à l'âme.




De hurler mes mots pesants, avec ma voix d'adolescent qui a jamais mué. De hurler ma peur de l'abandon, ma r'cherche phonétique d'attention, mon besoin de reconnaissance en permanence, comme un chien, des caresses. Mes tentatives désespérées d'me faire passer pour un mec que j'suis pas et que j'serai probablement jamais !

Le louveteau ☾ « - Mon cher fils,

Ça doit bientôt faire neuf ans que je n'ai plus de nouvelles de toi, si je ne compte pas les rumeurs qui courent à ton sujet. Comment vas-tu ? Où es-tu ? Que fais-tu à présent ? Je m'inquiète énormément pour toi malgré ce que tu peux penser, je ne recherche pas à te retrouver uniquement à cause de ta trahison. Mais aussi parce que tu es mon fils, mon unique fils.

Je n'ai pas toujours été un bon père mais, je n'ai jamais été un mauvais père. J'espère que lorsqu'on t'aura transmis cette lettre tu prendras la peine de la lire avant de la déchirer. J'ai l'espoir que dans cette lettre, dans ses mots que je grave dans cette page blanche tu te rappelles de qui tu es vraiment, que tu arrives à chasser cette peur qui t'a toujours habité.

Tu n'as jamais été comme les autres louveteaux de la meute, tu n'as jamais cherché à devenir le meilleur malgré que tu saches que selon nos traditions, tu prendrais un jour ma place. Sociable, vif d'esprit et possédant une soif d'apprendre, tu étais un gamin intenable. Qui fourrait sa truffe partout pour connaître le monde qui t'entourait, très proche de la nature, les plantes et toute cette verdure réveiller en toi une admiration. Avec ta mère on disait que c'était les gênes de loup en toi, que tu étais déjà fait pour être ce que certains appels un monstre.

Un vrai petit clown, tu faisais le pitre tout le temps, tu enchaînais les bêtises pas vraiment méchantes c'est vrai mais tout de même. Je ne comptais plus le nombre de fois ou ton enseignante nous appeler pour nous informer de la nouvelle connerie que tu avais faite. Tu étais insouciant, tes notes n'étaient vraiment pas les meilleures, tu n'as jamais aimé les cours. Mais ton côté irresponsable a vite changé lorsque ta petite soeur est venue changer ton statut de fils unique. Je me souviens encore de ce jour où tu me disais que tu aimerais avoir un petit frère, pour lui apprendre à jouer au foot, à la bagarre et faire avec lui des choses d'homme. Et surtout de ta tête lorsque qu'on t'a dit qu'elle était une fille. Tu as rechigné en accusant ta mère et moi d'avoir fait exprès d'aller contre ton envie, on a dû t'expliquer que ce n'était pas notre choix mais, celui de mère nature. Mine de rien ta relation avec notre petite dernière s'est améliorée au fil du temps, même si au départ tu l'as repoussé, elle est devenue une personne importante à tes yeux. Elle a changé quelque chose en toi sans le vouloir.

L'alpha potentiel ☾ Lorsque tu es devenus adolescent j'ai eu ma confirmation que tu avais ce petit truc en toi qui te ferais devenir un bon alpha. Dans nos mœurs, comme tu le sais déjà, il est inscrit que le fils succédera à son père. Bien que nous n'ayons jamais exclu les autres loups voulant prétendre à ce statut, notre famille a toujours fait en sorte que nos fils soient à l'honneur. Que lorsque le jour viendra celui-ci deviendra l'alpha, entre entraînements et mise en place des connaissances requis il est vrai que j'ai étais exigeant. Je ne m'excuserai pas, Samaël, j'ai fait ça pour toi et non pour mon simple plaisir. Tes intérêts étaient loin de la meute, tu préféré sortir avec tes amis, sécher les cours, vivre comme si tu n'avais pas ce poids sur tes épaules. Vivre comme un humain. Auparavant tu n'as jamais dit quoi que ce soit sur ça, tu n'as rien dit le jour ou avec mon clan on t'a poussé à activer ton gène. Ton visage n'a laissé aucune expression transparaître lorsque tu as tué cet homme, choisi comme sacrifice après son attaque envers les nôtres. Mais pourtant, ce jour-là j'ai vu tes mains trembler, je t'ai engueulé après n'est-ce pas ? Je t'ai dit de ne plus jamais hésiter, que l'hésitation serait ta perte. Et tu n'as rien dit. Jamais, tu n'as mentionné le mal-être que tu ressentais, jamais tu m'as fait mention de cette peur qui te hantait et encore moins de la pression consentante qui t'étouffer. Jusqu'à ce jour.

Quelques jours avant la pleine lune, ce fameux jour qui selon les coutumes était celui pour affronter l'alpha. Prendre son audace à deux mains, pensant avoir plus de cran pour gérer les siens ou bien par lassitude de se faire commander. Mais un combat contre le chef n'annoncer qu'une chose : La mort de l'un des deux. Et ça, Samaël, tu l'avais bien compris. Et cette vérité ne rajoutait qu'un poids à ton cœur.

Tu es donc venu me voir, la veille de ton anniversaire, les émotions changeantes et jouant sur ton visage. Tu étais terrifié, tu refusais de faire ce qu'on attendait de toi, tu m'as fait percer le mystère qui t'entourait et cette vérité que je refusais d'entendre. Tu n'avais jamais voulu devenir alpha, tu disais ne pas avoir les épaules pour ça, pas assez de cran pour prendre les commandes. Tu n'avais jamais voulu être un loup même si en soi ça ne te dérangeait pas, tu n'en pouvais plus de cette pression, de tout, de nous.

Et au lieu d'agir comme un véritable père, j'ai agi encore une fois comme mon statut le voulais. Je t'ai dit qu'un vrai chef de meute est celui qui doute de soi-même, celui qui pense ne pas être assez fort pour endosser les responsabilités. Encore une fois je n'ai pas écouté tes besoins, j'ai ignorais ta voix suppliante, les larmes qui perlaient à tes yeux et ton angoisse constante. Je connaissais la douleur de perdre un père, surtout de nos propres mains mais, j'étais aveugle. Pensant que cette douleur te forgerait.

Je t'ai réprimandais au lieu de t'enlacer. Je suis désolé.

La fuite ☾ Le lendemain le jour de ton anniversaire, de tes vingt et un an, tu avais disparu. Quelques affaires disparurent, un simple mot posé sur ton oreiller et la lune à quelques jours. Tu as fui, tu as trahi les tiens à cause de la peur. Ça m'a rendu furieux comme tu t'en doutes, le déshonneur sur notre famille, je ne pouvais pas le supportais. J'ai donc envoyé des loups à ta recherche, n'écoutant que la haine qui m'habiter. J'ai balayé d'un revers les rumeurs, en lançant des nouvelles, comme si mon peuple ne finissait pas y croire, je cherchais sûrement à me convaincre moi-même. Refusant de voir que ce qui t'a poussé à partir, n'est rien d'autre quoi moi-même.

Maroc, Espagne, Italie, Royaume-Uni, France et sûrement tant d'autres que je ne connais pas. Ce sont ce que mes loups m'on rapporter lorsqu'il suivait ta trace. Ils ont pu me dire que tu allais bien mais, qu'ils n'avaient pas réussi à te ramener et j'ai enragé encore plus. Puis une nuit d'insomnie, j'ai réalisais que je ne recherchais pas l'alpha potentiel qui est devenu un loup solitaire, non. J'ai réalisé que je cherchais mon fils qui avait fui à cause de la pression qu'on lui mettait. J'essayais de le faire revenir pour lui tendre cette main que je n'ai pas tendue auparavant, le serrer pour la première fois de sa vie dans mes bras. Tout s'est donc éclairais, en refusant de m'arracher la vie, Samaël, tu m'as arraché mon fils. Et à présent je comprends.. Je t'en pris, reviens vers nous. Tu manques à ta mère, à ta soeur et même à moi.

Je suis fier de toi fils,

Ton père.»

Le début d'une idylle. ☾ « - Mon amour,

Tu dois sûrement en avoir marre de mes petites lettres d'amour, mais tu me connais et j'ai toujours aimé inscrire notre romance de ses feuilles. Tu dois sûrement avoir l'habitude maintenant non ? Bref. Je parle trop comme toujours.

Ça fait bientôt huit ans que nous sommes ensembles et je me suis dit que la meilleure façon de fêter ça et de te faire vivre une nouvelle fois notre romance.

Rome est notre début, la ville qui a lié nos âmes. Habitante de cette capitale, je t'ai croisé un beau jour alors que tu étais serveur dans ce petit restaurant que j'ai toujours apprécié. Ne parlant pas un brin italien mais, pratiquant l'anglais plutôt bien tu m'as tout de suite attendrie. D'avantage quand lorsque je me retrouvais seule tu ne cessais de me faire du rentre-dedans. Tu semblais n'avoir peur de rien, d'avoir une confiance folle en toi. Mais même à l'époque je me doutais bien que ce ne fût qu'une façade, que ton rire cristallin ne cachait qu'une profonde fragilité.

J'ai donc accepté un rendez-vous puis deux, trois, quatre etc.. Jusqu'au soir ou devant le Colisée tu m'as embrassé. À ce moment-là j'ai su que ça serait toi l'homme de ma vie, qu'on était fait pour être ensembles, et ce, jusqu'à ce que la mort nous séparent. On a donc débuté notre amour, sans tabou, sans secret. À vrai dire tu n'as pas vraiment eu le choix de m'avouer ta petite particularité, à chaque fois que la pleine lune se rapprocher ton comportement changé. Tu étais distant mais à la fois, plus désireux, tu semblais nerveux et tant d'autres choses. Cet aveu a fait en sorte que tu m'as raconté ton histoire, ce qu'il t'a poussé à venir ici et ce qui te pousser à changer de pays. Je n'ai pas réfléchi et je t'ai suivi, je t'aimais (et je t'aime encore) si fort que j'ai tout plaquais pour toi.

Plusieurs d'autres escales qui n'ont fait que renforcer notre amour, je découvrais le monde à tes côtés. Aux côtés d'un homme comme je le présumais fragile, qui manquais énormément confiance en soi, qui était angoissé mais qui possédait aussi de belles qualités. Comme le fait que tu as toujours été indépendant, tu étais parti sans un sou mais à chaque nouveaux pays, tu t'es démené à chercher du travail. Tu n'as jamais rechigné contre la dureté de celui-ci, avoir fui et t'avoir mis à dos ta meute avaient des conséquences que tu endossés la responsabilité tous les jours.

Tu n'as jamais voulu parler plus en profondeur de ses gens qui étaient ta famille, tu as toujours évité le sujet même les soirs où je t'entends pleurer silencieusement contre ton oreiller où lorsque j'entendais ton loup hurler douloureusement à la lune.

Razièl, tu n'es pas obligé d'être toujours fort. Tu n'es pas obligé de constamment cacher ta tristesse derrière ton rire. Mon amour, arrête de faire comme si avoir abandonné les tiens ne t'avais pas détruit de l'intérieur. Je ne te l'ai jamais dit mais ton père avait raison, ses sept années passées à tes côtés m'ont fait réaliser que c'était vrai. Tu es fait pour être Alpha. Et je sais.. Je me doute.. Qu'un jour la place qui te revient, tu l'accepteras.

La Nouvelle-Orléans ☾ J'ai toujours désiré aller dans cette ville, depuis que je suis enfant j'ai toujours eu envie d'y habiter. Et quand je te l'ai dit tu n'as pas posé de questions et tu m'as suivi à ton tour. Le fait qu'en plus il y a des rumeurs sur le taux de surnaturel, t'a donné l'espoir que ton odeur de loup se mêle à ceux des autres. Peut-être en allant là-bas ta libération serait enfin véridique.

On s'est donc envolé pour les États-Unis posant nos bagages définitivement là-bas. Enfin je l'espère à présent que les rumeurs courent de plus en plus sur toi, tu commences à me reparler de quitter ce pays. Craignant pour ta sécurité à rester là et le fait que ton ancienne meute te retrouve. Mais ce n'est pas encore d'actualité. On fait en sorte de vivre une vie normale, tels de petits humains. Cinq ans plus tard nous demandions notre nationalité américaine, que nous avons obtenue aisément, tu as ouvert ta petite boutique d'antiquité et il y a deux ans jour pour jour, tu m'as demandé en fiançailles.

Ce fut le plus beau jour de ma vie et depuis chaque jour à tes côtés n'est que plus beaux.

Avec toute ma tendresse,

Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai Razièl.

La future Madame Smilansky.

PS: J'attends encore que tu proposes une date à notre mariage bébé. (Non je n'abandonnerai pas !) »

La décadence ☾  

J'sais pas trop par où commencer, j'ai jamais tenu un journal intime à part quand j'étais gamin. C'est bizarre. M'enfin bon, j'ai toujours était quelque peu bizarre vous m'direz.

Il y a pas longtemps j'ai reçu la lettre de mon père, je ne sais pas quoi y penser. Il n'a fait que raviver ses blessures que je m’efforce à cacher, essayant d'oublier cette ancienne vie en reconstruisant une autre. Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que j'essaye de me reconstruire il faut qu'il vienne tout foutre en l'air ? Que ce soit dans mes souvenirs, dans les limbes de mes rêves ou bien par ses mots ? J'en peux plus de tout ça. De cette fuite constante, de cette recherche entre la personne que je suis réellement. Suis-je le loup qu'on décrit ou bien qu'un gamin paumé ? J'sais pas. J'ai jamais su de toute façon. Je suis incertain depuis ma naissance, anxieux de mes actes et manquant de confiance en ma personne. J'ai tendance à tout foutre en l'air, je le sais et j'essaye d'éloigner mes proches des éclats de mes névroses.

Comme aujourd'hui. Maintenant que j'ai un métier qui me plaît, un domaine où je m'épanouis comme jamais, il faut que ma vie sociale et sentimentale foute le camp. Venu ici pour défier les autres meutes au nom de la sienne. Bordel d'hypocrites incapables de voir la vérité en face malgré leurs dires. Ils ne savent pas dans quelle merde ils m'ont foutu en propageant ses mensonges, se retrouver avec les loups de votre ville refuge et être au centre des recherches d'autres n'est pas vraiment facile.

Et cette femme.. Ma fiancée qui partage ma vie depuis si longtemps, qui m'as trouvé lorsque j'étais au plus bas, pour seul compagnon la solitude. Comment puis-je cesser de l'aimer malgré tout ce qu'elle a perdu pour moi ? J'suis qu'un foutu égoïste. Qui pense qu'à lui, qui oublie les actes qu'elle a faits envers toi, qui l'oublie dans les bras d'autres en n'ayant pas les couilles de lui dire la triste réalité. Et j'sais qu'un moment viendra ou mes éclats me reviendront au visage, que j'devrais assumer tout ce que je fuis. Tout ce que je détruis..

M'enfin. Avant que je me détruise moi-même.




Mermaids' song

Tu es partout, dans ma solitude, ma mémoire, c'est toi le poignard qui me transperce le coeur. ALASKA (@bleulivide)



Dernière édition par Razièl S. Smilansky le Jeu 29 Juin - 14:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 265
Message posté le Mer 28 Juin - 18:26

Olleh What a Face,

Re- Bienvenue ici toi . Un loup-garou ! Bon courage pour ta fichette study


Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 291
Message posté le Mer 28 Juin - 18:31

Coucou toi

Merci beaucoup mon grand, les loups-garou sont les meilleurs


Mermaids' song

Tu es partout, dans ma solitude, ma mémoire, c'est toi le poignard qui me transperce le coeur. ALASKA (@bleulivide)

Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 68
Message posté le Mer 28 Juin - 19:42

Re-bienvenue ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Message posté le Mer 28 Juin - 19:56

Mamamia Jack Falahee #fangirlàfond

Re-bienvenue parmi nous apparemment
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 206
Message posté le Mer 28 Juin - 20:13

Je valide tellement tellement le prénom! I love you

Bon courage pour ta fiche !


Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 291
Message posté le Jeu 29 Juin - 0:12

Merci beaucoup pour votre re-accueil I love you

Alexia : UNE AUTRE FANGIRL N'est-il pas bae ce bébé ? I love you


Mermaids' song

Tu es partout, dans ma solitude, ma mémoire, c'est toi le poignard qui me transperce le coeur. ALASKA (@bleulivide)

Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 206
Message posté le Jeu 29 Juin - 17:22


Bienvenue chez les fous !




Félicitations SEXY, tu es maintenant validé(e) !.

Mamamia cette fiche de fou et ce personnage de fou, je valide juste avec un grand plaisir ! Et passe par ma case MP, cette fois j'ai un million d'idée Amuse toi ! I love you .

Tu fais à présent partie officiellement des membres du forum ! Nous t’invitons à recenser ton avatar ICI afin qu'il t'appartienne définitivement. Tu peux ajouter ta fiche de liens et répertorier tes rps ICI pour te faire de nouveaux amis et quelques ennemis aussi ! Et tu peux créer des scénarios ICI si tu souhaites compléter des liens préexistants pour ton personnage. Enfin, nous espérons que tu as bien pris le temps de lire toutes les annexes, sinon nous t'invitons à le faire maintenant. Pour terminer, n'hésites pas à te rendre à la Boutique du Diable pour dépenser tes précieux dollars !

Amuse-toi bien,
et viens vite te joindre à nous pour profiter de la ChatBox !


Le Staff de PFR.




Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
The moon mades ​​us his slaves.
The moon mades ​​us his slaves.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 291
Message posté le Jeu 29 Juin - 19:23

JE SUIS BLEUUUU YEAAAAH

Merci beaucoup mon chat, je vais bien m'amuser ne t'inquiète pas pour ça. J'arrive t'embêter une nouvelle fois dans ce cas I love you


Mermaids' song

Tu es partout, dans ma solitude, ma mémoire, c'est toi le poignard qui me transperce le coeur. ALASKA (@bleulivide)

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Message posté le

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» SHIRA (×) j'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête, une bouteille de gaz dans une cheminée.
» Je suis un sale vautour, mais voilà, j'aimerais bien savoir si...
» Mon nom est Ruby et je suis une sale folle.
» Melusine Rose ▲ J'suis une sale bête.
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Présentations :: Présentations validées-