Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Caroline Forbes !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 One or two could free my mind. [Isaac.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
✣ Messages : 203
Message posté le Jeu 22 Juin - 22:05

La carte de nos étoiles
Isaac & Araquiel.
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Une semaine, sept jours, cent soixante huit heures de liberté pure.
Sans contrainte, sans expérience étrange, sans souffrance. C'était juste exaltant et étrange à la fois, c'était un sentiment de pure sérénité et à la fois la sensation dérangeante d'avoir loupé tellement de choses. Il avait la réelle impression d'être complètement à la ramasse et pour être honnête c'était le cas. Passer autant d'années enfermé avait fait de lui, un être en colère, renfermé sur lui même et pourtant il y avait toujours une infime partie de lui qui voulait juste envoyer la moindre connerie qu'il pouvait ressentir pour juste profiter de ce temps qu'il avait perdu entre les murs de cet institut pourris.

Il se surprenait à juste se balader dans les rues de la Nouvelle Orléans, rues qui avaient énormément changées d'ailleurs. Curieux comme il était, Araquiel avait commencé à écouter, apprendre et essayer d'assimiler les histoires de la Louisiane. Celle des Originels, enfin il avait entendu à plusieurs reprise ce mot sans vraiment savoir qui était ses fameux Originels. Pour l'instant, ce qui l'intéressait davantage, c'était lui. Sa condition. Trouver quelqu'un qui pourrait le soigner de ce foutu vampirisme. Un bon sorcier devrait faire l'affaire selon lui et en attendant, il se plaisait à évacuer sa frustration, sa nervosité dans une activité plutôt plaisante. Tuer des humains pour se nourrir. D'ailleurs le blond se trouvait plutôt clément dans l'horreur de son geste, pour la simple est bonne raison. Ses humains mourraient plutôt rapidement et dans ce geste la, Araquiel voyait une bénédiction.

Une fois la nuit tombée, le jeune homme s'habilla rapidement. Une des choses vraiment appréciable en 2017 était la manière de s'habiller, tellement appréciable, le blond avait rapidement trouver le chemin du coiffeur pour avoir l'air vraiment plus moderne et sophistiqué, aux premiers abords on ne pouvait absolument pas devenir qu'il avait passé autant d'années dans un asile de fou. Sans savoir ou il allait, ses pas le menèrent dans Central City, Mick's Irish Pub, Sans hésitation il poussait la porte de ce bar, les gens riaient, d'autres buvaient sans vraiment avoir la notion de s'arrêter, d'un oeil curieux, Araquiel observait tout ses gens la, s'approchant jusqu'au comptoir avec un petit sourire en coin, le vampire échangea un regard avec la jolie barmaid avant qu'elle ne s'approche de lui. Arundell avait rapidement compris que la seule chose vraiment positive à être un vampire était qu'il pouvait imposer sa volonté aux gens autour de lui et vu dans la situation dans laquelle il était, c'était vraiment un plus non négligeable. Donc c'est avec aisance qu'il contraignait la jeune femme à lui préparer un verre de son choix, qu'il portait à ses lèvres pour y boire quelques gorgées avant de se remettre à observer les gens autour de lui, un certain sourire au coin des lèvres. La liberté, c'était tout l'or du monde.  


© Gasmask


Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 68
Message posté le Jeu 22 Juin - 23:48

Araquiel
&
Isaac
One or two could free my mind.
Après avoir parcouru le vaste monde pendant près d'un siècle, Isaac avait finalement décidé de venir déposer ses valises en Louisiane. La diversité des espèces vivant à la Nouvelle-Orléans l'avait quelque peu poussé à s'installer dans ce coin. Malgré leurs petites guerres et les petites guerres de certains, l'ambiance générale restait plutôt accueillante. Et après tout, cela mettait un peu d'ambiance dans les rues de la ville. Mais ce n'était pas seulement ce qui l'avait attiré ici.

Le vampire appréciait beaucoup la vie. Et la Nouvelle-Orléans était une grande ville à l'atmosphère chaleureuse et bruyante : lieu artistique et musical, grand berceau du jazz, une architecture spectaculaire, la foule dans les rues, ... Tout ceci avait contribué à la décision du buveur de sang. Il avait choisi le quartier de Central City comme foyer. Là où régnaient, en quelque sorte, les vampires. Il avait pensé qu'il y serait bien plus facile de prendre ses marques, bien que ce ne soit pas la première fois qu'il passait en Louisiane.

Après avoir passé une dizaine de jours à aménager sa maison, à déplacer des meubles et à vider ses cartons, le vampire décida qu'un peu de repos s'imposait. Et afin de se décontracter, rien de mieux que de sortir prendre l'air et d'aller boire un verre dans un des nombreux pubs du quartier.

Errant un moment dans les rues de Central City, ses yeux clairs s'arrêtèrent finalement sur l'insigne lumineuse d'un bar : le Mick's Irish Pub. Il jeta un oeil à travers la grande vitre qui laissait voir les personnes présentes dans celui-ci. Quelques pilliers de bars, quelques personnes occupées à rire et à boire un verre et de la musique pour accopagner tout ce joli monde. L'ambiance semblait à la fois tranquille mais plutôt sympathique.

Il poussa la porte et entra. Il s'avança au comptoir, tout en jetant un regard discret sur le monde qui l'entourait avant de commander son habituel bourbon qu'il resta à boire au comptoir, tranquillement installé sur l'un des tabourets.

Quelques minutes plus tard, un autre vampire pénétra dans l'établissement. Un petit sourire au coin des lèvres, il hypnotisa avec fierté la serveuse afin d'obtenir un verre. Ce qui fit bêtement sourire Isaac. "Quelle discrétion !", lança-t-il avec une touche d'ironie dans la voix, plutôt amusé de l'attitude du vampire aux yeux bicolores. Puis il se remit à siroter son whisky comme si de rien n'était.

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
✣ Messages : 203
Message posté le Lun 26 Juin - 0:17

La carte de nos étoiles
Isaac & Araquiel.
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Il y avait bien des choses à rattraper et pourtant chaque seconde semblait en être le parfait exemple, juste le fait de pouvoir respirer à l'air libre était une véritable bouffée d'air pur. Comme il ne l'avait pas connu depuis tellement d'années. Le simple fait, pour n'importe quel être qui puisse exister, de boire un verre à un bar était commun, habituel et sans saveur. Pourtant Araquiel y voyait la un véritable don de la nature. Il était la à s'extasier pour véritablement rien quand une voix le brisa dans ses songes. Lentement le blond tourna la tête, prenant bien le temps d'observer son interlocuteur qui venait de se remettre à boire son verre l'air de rien. Il n'était pas discret ? Et ? " Qu'est ce que j'en ai à branler d'être discret ? Il faut une autorisation de ta part peut être?"

Le vampire levait les yeux au ciel d'un air faussement exaspéré avant d'esquisser un sourire en coin. Cet homme non loin de lui, semblait avoir vu sans aucun mal qu'il venait d’hypnotiser la personne au bar pour obtenir ce qu'il désirait. Alors que le beau blond portait son verre à ses lèvres à plusieurs reprises lentement. Il réfléchissait un instant avant de reporter son attention sur l'homme à ses côtés. " Toi, t'es plutôt du genre grand seigneur à payer ton verre? Mes félicitations." Il fit semblant grossièrement de taper dans ses mains avant de faire un signe de main, l'air de dire qu'il fallait laisser tomber. Il haussait un sourcil, non pas qu'il était agacé, tout au contraire, c'était sûrement la première vraie discussion qu'il avait avec quelqu'un depuis des lustres. Enfin discussion, tout était relatif pour Araquiel. Sans attendre il recommandait un verre avec sa technique préféré, un petit sourire malicieux au coin des lèvres.  


© Gasmask


Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 68
Message posté le Mar 27 Juin - 1:26

Araquiel
&
Isaac
One or two could free my mind.
Le vampire haussa un sourcil à la réponse du blondinet qui se tenait non loin de lui. Il reposa un instant son regard sur son verre avant de le porter à ses lèvres. Il laissa glisser doucement son contenu au fond de son gosier. Il reposa son verre vide sur le comptoir avant de faire signe à la serveuse de le remplir à nouveau.

Il reporta ensuite son attention sur son voisin. Un petit sourire en coin, il dévisageait celui-ci, un peu songeur. Il semblait quelque peu susceptible, le petit ! "Nulle autorisation de ma part n'est à attendre.", lâcha-t-il, un peu désintéressé. "Je pensais simplement à ta technique.", finit-il. Un nouveau verre fut enfin déposé devant lui. Il en bu une gorgée avant de reposer ses yeux clairs sur le vampire. "Mais il semblerait que cette dite technique soit à l'image de ton langage.", lâcha-t-il. Isaac marqua un temps d'arrêt avant de poursuivre. "Dépourvue d'élégance et de toute classe !", finit-il par conclure avec une certaine nonchalance.

Les fausses félicitations et les applaudissement médiocrement joués par Araquiel firent sourire le vampire. Il plongea son regard azur dans les yeux désunis du blondinet. "Mauvaise évaluation.", lâcha-t-il avec un grand sourire. "A mon tour.", continua-t-il. "Toi, tu es du genre à vouloir te donner un genre de bad boy, tu sais, le genre qu'on peut souvent observer dans les cours de lycée. Ceux qui sont du genre à jouer les guerriers que rien ne peut atteindre mais qui sont en réalité touchés d'un grand mal-être qu'ils tentent de camoufler par dessus-tout en attaquant les autres à la première occasion en signe de défense.", balança-t-il comme s'il faisait la grande analyse de sa vie alors qu'en réalité, il n'était pas plus intéressé que ça. Mais s'il voulait le titiller, Isaac savait faire aussi. Après un temps de réflexion, il continua : "Ou deuxième option : t'es le style ancien détenu qui s'est tellement fait tyrannisé en cellule que tu joues la mafia italienne depuis ta sortie pour effrayer le monde et rester pépère. Sauf que t'en as oublié tout savoir vivre pendant ta captivité et du coup c'est pas crédible. T'as pas vraiment l'allure d'Al Capone quand on regarde bien, d'ailleurs.", conclut-il avant d'esquisser un grand sourire satisfait et de se retourner vers son verre pour le finir d'un cul sec.

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
✣ Messages : 203
Message posté le Sam 1 Juil - 0:56

La carte de nos étoiles
Isaac & Araquiel.
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

C'était sûrement la rencontre de sa soirée que ce blond qu'il avait en face de lui, sauf que l'homme semblait se méprendre, Araquiel n'était pas agacé par ses insinuations ou ses paroles. Non à vrai dire c'était plutôt de la rigolade pour le jeune vampire, ce n'était pas quelque chose dont il allait tenir rigueur, c'était justement drôlement intriguant. Parce que contrairement à ce qu'il avait vu de la société d'aujourd'hui, le blond semblait être différent encore. Il y avait tant de nuances à saisir chez chaque personne, c'était déroutant pour cet esprit compliqué. " En même pourquoi se faire chier avec une technique particulière. Finalement ça reviens au même, c'est pas non plus un sort vaudou que de contraindre quelqu'un faut arrêter de jouer du violon hein."

Justement en parlant de violon, Isaac semblait en jouer un beau la à tenter d'analyser le vampire et d'ailleurs Araquiel faisait semblant de jouer du violon alors que le blond était entrain de lui expliquer ses petites analyses sur sa personne. Il se remettait à siroter lentement son verre, toujours ce sourire malicieux. Pourtant il finissait par le reposer en haussant un sourcil. " J'espère que je te dois rien. J'espère non plus que t'es pas psy parce que franchement je donnerais pas une pièce pour une analyse aussi bancale. T'as pris le premier bouquin de psychologie et de gestuelle pour essayer de déstabiliser les gens qui t'entourent? Je passe hein."

Il adressait un léger sourire malicieux à l'homme à ses côtés avant de reposer son regard unique sur la serveuse, l'interpellant d'un geste de la main avant de s'adresser à elle dans un murmure. Sachant très bien que si il parlait de technique il n'aurait aucun mal à entendre ses dires." Il faut servir un thé à ce cher monsieur parce que vu ses dires et sa tenue. La boisson parfaite d'un mec qui possède un balais dans le cul. Surtout n'oublions pas le nuage de lait qui vas avec hein."  


© Gasmask


Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 68
Message posté le Dim 2 Juil - 19:20

Araquiel
&
Isaac
One or two could free my mind.
Un nouveau sourire vint se glisser au coin des lèvres du vampire à la réponse d'Araquiel. "En effet, il n'y a pas de technique particulière à avoir.". Il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre avec une touche d'ironie dans la voix : "Par contre, puisque tu parles de vaudou, certaines sorcières ne nous apprécient guère et prennent plaisir à nous planter des aiguilles dans le corps pour bien moins que ça.". Il but une nouvelle gorgée de son bourbon. "Ça évite aussi de se prendre une flèche ou deux par certains chasseurs aussi... Mais bon, ça c'est toi qui vois, après tout, mon but n'était pas de te faire la morale.", finit-il, un peu détaché.

Isaac laissa échapper un petit rire au jugement du vampire sur son analyse totalement erronée. Puis, d'un air sérieux, Isaac le fixa de ses yeux clairs. "Ça va pas, non ! Paie ton métier en carton, si je commence à écouter la vie de merde de tous ces pauvres cons qui ne savent pas relativiser, c'est moi qui aurai besoin d'un internement psychiatrique à devoir me les supporter !", lâcha-t-il avec une certaine nonchalance. Il avait vraiment une tête à faire dans le social ? "Et toi, t'as chopé le bouquin de l'ironie pour les nuls ? T'as loupé deux-trois chapitres, je crois !", dit-il avant d'afficher un large sourire malicieux à l'attention d'Araquiel.

Le murmure du vampire glissé à l'oreille de la jolie serveuse fut très distinct pour la fine oreille d'Isaac, comme il devait certainement s'y attendre. Un petit rire naturel s'échappa des lèvres du vampire. Le regard dirigé vers la barmaid, il compléta la commande d'Araquiel avec humour : "Et servez donc une grenadine au jeune homme, il n'en a pas l'air, mais c'est encore un enfant. Et c'est pour moi, bien sûr, il est encore trop jeune pour avoir de l'argent de poche !".

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
✣ Messages : 203
Message posté le Lun 3 Juil - 21:58

La carte de nos étoiles
Isaac & Araquiel.
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

A l'entente des paroles du vampire blond concernant les sorciers , Araquiel eut un sourire bien plus malicieux, bien sur qu'il savait cela, sûrement mieux que personne. Les sorciers étaient puissant, intouchables, bien plus que les vampires. La condition d'être vampire était particulièrement agaçante, c'était subir, tout le temps ou presque. Il n'y avait que ce sentiment de pouvoir, sauf lorsqu'une victime inconnue était entre les les crocs du blond. En tant que sorcier c'était différent, c'était un flot constant d'énergie qui semblait parcourir les veines, ils n'étaient ni prisonnier de la soif, du jour. Non ils avaient une pleine puissance doublé d'une connexion puissantes avec leurs ancêtres et cela faisait toute la différence. " Il suffit de s'avoir s'armer contre ses petits sorciers de pacotille. Il suffit de savoir couper l'herbe, à la racine." Araquiel haussa un sourcil amusé avant de finir son verre pour le reposer doucement sur le comptoir.

Un léger rire s'échappa de ses lèvres, c'est clair qu'être psychologue surtout de nos jours semblait être clairement du suicide. Mais ce qui le fit rire, c'est sûrement quand l'homme parla d'internement psychiatrique. Si il savait ce que c'était peut être qu'il n'y poserait pas un seul pied mais qu'importe. "Pourtant avec un petit costard cravate, je suis sur qu'on te prendrais pour un psy ou un témoin de Jéhovah, au choix!"  Nouveau sourire alors qu'il imaginait parfaitement son compagnon de bar en tant que l'un ou l'autre et c'était une vision plutôt hilarante.

Pourtant un jeu semblait s'être installé entre les deux, sûrement à celui qui allait renchérir le plus à chaque fois, c'était bon enfant mais drôlement amusant, les deux semblaient avoir la manière manière de s'amuser, le même humour malicieux, cynique et vaseux à la fois, cette amusement à titiller les gens jusqu'à les faire craquer, pourtant en face de lui Araquiel trouvait ça réellement plutôt drôle.

Alors qu'un nouveau sourire puis rire s'échappa de ses lèvres à l'entente des paroles du vampire, il hocha la tête d'un air clairement entendu avant de répliquer. " Il ne faut pas oublier la paille, j'adore." Il haussa un sourcil avant de tourner la tête vers Isaac en répliquant. " Je suis sûr que je suis plus vieux que toi mon cher, je suis juste bien mieux conservé que toi. C'est le karma ça." Alors que la jeune femme venait apporter un thé à Isaac, il attrapa sa grenadine dans un léger sourire, glissant la paille entre ses lèvres pour boire sa grenadine, avant de reposer son verre." Araquiel. Et toi le mauvais psy?"

 


© Gasmask


Quand on aime,c’est pour mourir d’amour. Dans nos étreintes, à hurler à la pleine lune, nos maux d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Eternity is our best ally.
Eternity is our best ally.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 68
Message posté le Ven 7 Juil - 14:35

Araquiel
&
Isaac
One or two could free my mind.
La réponse du blondinet fit sourire Isaac. Celui-ci avait l’air bien sûr de lui à l’entendre parler ainsi des sorciers. Et cela semblait l’amuser. A vrai dire, le peu de vampires qu’il avait vu assez téméraires pour oser s’attaquer à des sorcières avaient très souvent terminés avec un pieu dans le cœur, certains étaient même partis en fumée à travers de grandes flammes rouges, et d’autres s’étaient pris une branlée mémorable. "Ah oui ? Et c’est quoi ta recette miracle contre une armée de sorcières ?", l’interrogea-t-il, à la fois amusé et curieux.

Un nouveau sourire vint se glisser sur le visage d’Isaac lorsque le vampire évoqua les témoins de Jéhovah. L’idée de se balader avec une Bible tout en faisant du porte à porte pour inciter messieurs, dames à venir à la messe. Un peu ironique quand même. S’il devait déjà aller se confesser auprès d’un curé pour pouvoir rejoindre leur communauté de rêveurs, le pauvre religieux ne s’en remettrait jamais ! Cette pensée fit rire Isaac. "Oui, bien sûr, et tu viendras prêcher la parole de ce soi-disant Dieu avec moi, peut-être ?", lâcha-t-il, en riant presque. Il reposa son regard clair sur son compagnon de comptoir. L’air un peu sceptique et haussant un sourcil, l’air sceptique. "Sérieusement, tu me vois rentrer dans une église : Bonjour, mon père, pardonnez mes péchés, j’ai tué, hypnotisé, leurré, torturé même, parfois. Mais j’veux absolument rejoindre votre communauté des tarés qui priez un mec totalement invisible et inexistant !". Pas sûr qu’il soit crédible ainsi, même dans un costard accompagné d’une jolie cravate bien nouée.

Sa remarque sur la paille bêtement oubliée arracha un petit rire au vampire. Même si d’un regard extérieur, tout le monde aurait pu pensé que la relation entre les deux vampires était tendue, mais en réalité, de leur point de vue, eux s’amusaient simplement. Ils avaient le même jeu et le même sens de la répartie un peu provocante mais amusante à leurs yeux. Un sourire se glissa au coin des lèvres d’Isaac lorsqu’Araquiel entama les présentations. "Pour sûr que tu es plus vieux avec un prénom pareil !", rétorqua-t-il avec un sourire malicieux. "Isaac.", se présenta-t-il à son tour, satisfait de cette nouvelle rencontre. "Quant à la conservation, je trouve que tes chevilles sont pas mal enflées quand même !", répondit-il avec une touche d’humour.

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 01. Losing your mind
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Central City :: Mick's Irish Pub-