Bienvenue : Le dernier habitant à avoir posé ses valises est Donna Holloway !
On compte sur vous pour l'accueillir comme il se doit les petits loups.
Annonce : Si tu choisis de jouer un Post-Vacant ou un Scénario du forum, tu seras crédité de 300$ dès ton inscription.
Plutôt sympa comme Soldes d'hiver, non ?

 

 La confiance n'est pas son fort. [Niklaus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité
Message posté le Ven 9 Juin - 22:15

Convoquée comme un vulgaire laquais. Elle se demandais parfois pourquoi ça l’étonnait encore. Niklaus Mikaelson était un chieur de classe internationale. Le truc, c’est qu’elle avait signé et que même si elle voulait se casser, il la retrouvera pour la tuer… et pas de manière rapide, ça elle le savait. Pas qu’elle ait envie de le quitter, loin de là. Elle lui était fidèle. Elle savait que c’était le lien de maître à hybride mais malgré son caractère et son besoin de liberté, et bien, ça ne la dérangeait pas spécialement… la plupart du temps en tout cas. Il l’avait sauvée en la trouvant ce soir-là. Mais bon, c’était pas le sujet. Évidemment, Monsieur l’hybride en chef, avait exigé que la demoiselle arrive aussi vite que possible. C’était pas spécialement bon signe, elle le savait. Elle l’avait aussi senti. Mais la femme qu’elle était devenue ne se déroberait pas. Ayant pas mal d’heures à rattraper, elle passa chez son chef pour lui demander le reste de l’après-midi ainsi que la journée du lendemain. Ça lui ferait un long week-end, mais si c’était en mission que l’Originel l’envoyait… elle préférait être prête. Et si c’était pas ça, elle en profiterait pour se détendre et faire la fête. C’était un bon plan. Elle sortit donc de son bureau, heureuse de ne plus bosser en uniforme par la chaleur de la Nouvelle Orléans. Elle enfile directement une casquette après avoir attaché ses cheveux en queue de cheval et se dirige vers le lieu de rendez-vous.

Depuis le poste de police, il lui faut entre vingt et quarante minutes pour s’y rendre. Pourquoi ? Parce qu’elle change l’itinéraire à chaque fois et qu’elle fait attention de ne pas être suivie. Elle est celle que personne ne connaît et cela doit rester comme ça. Une fois arrivée, elle fait une dernière vérification et entre dans le petit immeuble. Ils ont rendez-vous dans un appart vide sûrement loué par une société de façade. Peu importe. Elle grimpe les marches quatre à quatre et espère que ça sera vite expédié. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’il a appris qu’elle traînait parfois avec un loup garou… et que ça avait foutu en rogne son Maître. Elle était mal barrée, mais pour le moment, aucune inquiétude ne la prend. Enfin pas plus que d’habitude. Une rencontre avec Klaus était toujours un peu intense… ils avaient tous les deux un fichu caractère et Megan avait toujours été une petite rebelle, ce n’est pas parce qu’elle a pris l’identité de son ange de petite sœur… qu’elle n’a pas gardé ce côté. Parfois d’ailleurs, elle a l’impression que le beau viking apprécie un peu ce côté-là, sûrement autant qu’il l’agace, mais c’est une petite victoire quand même. "Bonjour !" La petite blonde lève les yeux pour observer son visage. Il est neutre, vraiment très neutre… plus que d’habitude. Son instinct se réveille immédiatement, y’a un truc qui joue pas, mais elle sait pas quoi. Elle se redresse un peu plus et l’observe. Il va y avoir du grabuge, son sixième sens le lui hurle.


Revenir en haut Aller en bas
We take the best of both.
We take the best of both.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
✣ Messages : 218
Message posté le Lun 18 Sep - 23:56


« La confiance n'est pas son fort. »
Emily Cruz & Niklaus Mikaelson


« Les liens du sang différent suivant ses affiliations. Ma fratrie ne comprendra jamais cette soif de créer sa propre famille qu'importe comment, du moment que le resultat soit au rendez-vous. Ma famille, c'est eux parce que c'est moi, moi, seul qui a crée   cette machination. »



« - Power always With Blood, no matter the Era. »

Débordant d'impatience, je tournais en rond dans cet appartement si exigu. Dépourvu de couleurs et de finitions, il était parfait pour un rendez-vous clandestin avec Cruz. Emily était une de mes hybrides qui prônait la fidélité. Précautionneux de ses réelles attentes surtout que le lien avait été rompu, je voulais tester sa loyauté en la mettant dans une situation délicate. Le regard froid porté sur la fenêtre qui donnait dans une ruelle délabrée, j’observais l'apparition de sa silhouette pour scruter sa démarche. Être observateur, traquer la moindre faille dans son comportement était un signe de culpabilité, de trahison. Voyant le mal partout, je concluais rapidement que quelque chose n'allait pas, et je voulais savoir quoi. Tournant légèrement le visage, je me concentrais sur mon ouïe pour écouter la montée de ses pas et l’accueillir comme il se devait. La porte étant déjà ouverte, j'attendais sa dernière marche pour lui faire face complètement, muni d'un visage impassible. Dans un premier temps, je jaugeais de haut en bas la blondinette, dans un deuxième temps, j’enlaçais mes deux mains derrière le dos. Les traits de mon visage étaient tendus, et l'expression de mon regard était peuplé, quant-à lui, de flegmatismes. Je m’avançais d'un pas et jetais un coup de pied violent dans le seul meuble qui embellissait ce lieu : une chaise. Les rôles allaient s'inverser, elle allait subir un véritable interrogatoire mais avant elle devait réparer la chaise. Et si elle craque sous son poids, je l'obligerais à savourer les morceaux de bois, un par un.

Et puis à la suite de cette action, j'utilisais ma vitesse vampirique pour me retrouver face à face avec elle rompant toutes distances qu'une frustrée s'accorderait. Mon regard bleu azur plongé dans le sien, je crachais d'une voix sévère : « - Assis-toi Emily, nous avons à converser. Je te demanderais juste de fermer ta bouche et de répondre correctement à mes questions. Tu es d'accord, bien.» finissant d'un léger sourire qui se valait méprisant. La conquête de la Nouvelle-Orléans devait se faire avec des sujets fiables, bien que je n'avais pas besoin d'eux dans le fond, mais ils m'assuraient une protection pour Hope et entreprenaient les sales besognes. Pourquoi se salir les mains, alors que j'avais dans celles-ci les ficelles pour les faire ? Je pouvais compter sur eux, parce que si je devais vraiment compter sur Kol ou Beneditch, cela serait néfaste. Ami, frère, ils finiront par retourner leurs vestes à un certain moment. Tandis que là, j'avais un certain pouvoir sur mes hybrides, un pouvoir grandiose dont les marionnettes se délecteront de leurs missions bonnes ou mauvaises.


Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☩ Pray for Redemption. ::  :: Marigny :: Rues-